Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Mme Haidara Bernadette Keita, nouveau ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable : tout sur la ségovienne du gouvernement – MALI CANAL
Société

Mme Haidara Bernadette Keita, nouveau ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable : tout sur la ségovienne du gouvernement

Née à la veille de l’indépendance de notre pays, Mme Haidara Bernadette KEITA fait partie des rares cadres dont le parcours est rythmé par la température des populations en général et de la junte féminine en particulier. Administrateur des affaires sociales de son état, elle n’a jamais brulé les étapes de la vie. De son diplôme de Technicien de Développement Communautaire obtenu en 1980 à son Licence en Administration Economique et Sociale de la prestigieuse Université d’Aix Marseille II, Faculté des Sciences Economiques D’Aix en Province, Bernadette KEITA n’a jamais cessé d’aller à l’école de la vie, qui nous enseigne la solidarité et la modestie. Très attachée à nos us et coutumes, cette croyante dit à qui veut l’entendre qu’un poste aussi honorifique que celui de ministre est un fait de Dieu.

Depuis sa nomination, son slogan est, ma porte est grandement ouverte pour tout le monde sans aucune considération hiérarchique. « Considérez-moi comme un collègue de travail qui donne des orientations conformément à mes prérogatives du moment » a souligné le ministre lors de sa prise de fonction.
De mère très attentionnée pour tous les enfants selon plusieurs sources, elle est devenue un ministre disponible, compréhensive et engagée pour la cause nationale. Ségovienne d’adoption, son parcours professionnel se confond avec l’évolution de cette ville historique.
Animatrice au Projet de Développement de l’Élevage dans le Sahel Occidental (PRODESO) et Chef Division Développement Communautaire Direction Régionale Affaires Sociales du District de Bamako de 1982 à 1990, elle débarque par la suite à Ségou qu’elle aime tant.
De 1990 à 2002, elle fut respectivement Chef Section Développement Communautaire à la Direction Régionale Santé, Membre du Comité régional de lutte contre le SIDA, Chef Division Développement Communautaire Direction Régionale Développement Social et Economie Solidaire et enfin membre du comité d’organisation des concours d’entrée dans les écoles de Santé à Ségou.
Appelée à d’autres fonctions sur le plan national, elle quitte Ségou pour Bamako. Dans la capitale, Mme HAIDARA Bernadette KEITA occupera successivement de 2002 à 2013, le poste de Chef section Protection Sociale à la Direction Nationale de l’Economie Solidaire, de Chef de l’Unité Action Sociale au Programme National de Lutte contre L’Excision et de Chef de l’Unité IEC/Mobilisation Sociale au Programme National de Lutte contre L’Excision.
Toujours prête à servir là où le devoir l’appelle, elle fait ses valises pour la ville de Dioba DIARRA, sœur jumelle de Ségou. A Koulikoro, elle occupera de 2013 à 2016, le poste de Directrice Régionale de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. Après de bons et loyaux services dans la capitale du Meguetan, Bernadette KEITA est sollicitée par son ministre de tutelle pour occuper le poste de Conseiller technique en Charge du Genre au Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Femme. Cadre de terrain, elle n’occupera ce poste que pendant 3 ans. A la sirène de sa ville d’adoption, Mme HAIDARA ne résistera pas encore une fois. Pour le bonheur des femmes et des enfants de la capitale des Balazans, la maman Bernadette KEITA de nouveau. Depuis 2019 jusqu’à sa nomination, elle occupait le poste de Directrice Régionale de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Femme de Ségou. Cette étape qui devait être le dernier round d’une carrière bien remplie, l’a propulsé au-devant de la scène. Ainsi, son intégrité et son engagement pour la cause nationale lui a valu la confiance des autorités de la transition. Loin d’une partie de plaisir, elle dit mesurer l’ampleur de la tâche qui l’attend, surtout dans le cadre de l’assainissement de nos villes.
En terrain connu pour avoir participer à plusieurs conseils de cabinet et à plusieurs rencontres interministérielles au nom du Ministère de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, ce chevalier de l’Ordre National du Mali a les armes nécessaires pour réussir sa mission.
Familière des formations, missions et enquêtes sur le genre et les mutilations génitales féminines, Mme Haidara Bernadette KEITA parle très bien Bambara, Ouolof, français et passablement l’anglais.
A la tête de ce département stratégique, elle succède au sikassois Housseïni Amion GUINDO.

Source : Cellule communication MEADD

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur