Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Mise en œuvre de l’accord de paix au Mali : Une priorité pour la communauté internationale – MALI CANAL
Politique

Mise en œuvre de l’accord de paix au Mali : Une priorité pour la communauté internationale

Hier, jeudi 1er octobre 2020, s’est tenue au Quartier général de la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali) à Bamako, une réunion de la Médiation internationale. Réunissant les membres de la Médiation Internationale, cette rencontre était présidée par l’Ambassadeur d’Algérie, chef de file de ladite médiation, Boualem CHEBIHI, en présence du Chef de la MINUSMA, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU, Mahamat Saleh ANNADIF ainsi que certains Ambassadeurs et représentants d’Organisations Internationales accrédités à Bamako, dont la CEDEAO. Au cours de cette rencontre, le diplomate algérien a fait savoir que la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali est toujours « la priorité de la communauté internationale ». Avant de préciser que bientôt, il y aura une réunion du Comité de suivi de l’accord (CSA).

Selon le diplomate algérien, l’objet de cette réunion était de « faire le point sur l’Accord de paix pendant cette période cruciale ici au Mali et voir les prochaines étapes en ce moment précis, où une transition s’ouvre, avec la désignation d’un Président et d’un Premier ministre ». Selon CHEBIHI, la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali est toujours « la priorité de la communauté internationale ». Avant cette crise, des priorités pour les prochaines étapes de la mise en œuvre de l’Accord avaient déjà été fixées par la Médiation internationale, en consultation avec les parties maliennes. La poursuite de celles-ci devrait reprendre très bientôt.«On attend juste l’opportunité de réunir toutes les conditions, notamment la formation du gouvernement pour que l’on reprenne les activités sur une base réelle », a déclaré l’Ambassadeur d’Algérie qui se veut rassurant pour la suite du processus : « on est encouragé par ce qui a déjà été évoqué depuis le 18 août. On a vu qu’il y a un engagement renouvelé à la mise œuvre de l’Accord. Maintenant, concrètement comment cela va se faire ? On se projette bien sûr dès maintenant à tenir une réunion du Comité de suivi de l’Accord (CSA) ». Tout juste après cette rencontre de la médiation internationale, Boualem CHEBIHI, Ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire au Mali, Président du Comité de Suivi de l’Accord (CSA), a rencontré Bah N’DAW, Chef de l’Etat.  Au cours de leur entretien, les deux personnalités ont mis l’accent sur la nécessité et l’urgence de poursuivre la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. Pour ce faire, l’Ambassadeur algérien a réaffirmé l’engagement et la disponibilité de son pays à accompagner le Mali dans le processus de Paix, mais aussi et surtout, pour la réussite de la Transition. Le Diplomate algérien a aussi rappelé les liens séculaires entre les deux pays qui, selon lui, sont basés sur la géographie et l’histoire du combat de libération nationale. Il a, enfin, salué la nomination du Chef de l’Etat avant de lui présenter ses félicitations et ses encouragements pour la réussite de sa mission.

Aguibou Sogodogo

Source: Lerepublicainmali

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur