Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

Micro finance islamique: renforcement des capacités des acteurs du Programme PDIRAAM dans le domaine

 

Le Programme de Développement Intégré des Ressources Animales et Aquacoles au Mali (PDIRAAM), a organisé à son siège à Bamako, les 10 et 11 juin 2020, des sessions de renforcement de capacités des acteurs impliqués dans la Composante Micro finance Islamique de son Projet Volet Filières Viande rouge et Lait au Sahel Occidental. La cérémonie d’ouverture de cette formation sur la Micro finance Islamique était présidée par la représentante du ministre de l’élevage et de la pêche, Mme Gassamba Adame Maïga, en présence du coordinateur national du PDIRAAM, Souleymane Ba, du représentant de la Banque Malienne de Solidarité (BMS sa), Oumar Diawara et des participants.

Dans ses mots de bienvenue, le coordinateur national du PDIRAAM, Souleymane Ba a fait savoir que le Projet Volet Filière Viande Rouge et Lait au Sahel Occidental dans la mise en œuvre de sa composante Micro finance Islamique favorisera le soutien financier nécessaire pour tirer le meilleur parti des chaînes de valeur des filières de production de la viande et du lait du bétail à fort revenu par sa Composante de Micro finance Islamique. Selon lui, ce programme de micro finance islamique devra permettre aux producteurs et aux organisations de producteurs de s’engager dans des activités génératrices de revenus dans des voies axées sur l’emploi indépendant, grâce à un renforcement adéquat des capacités et d’investissements avec tous les acteurs des segments stratégiques de chaînes de valeurs d’activités ciblées par le projet que sont l’Embouche et la Production laitière du bétail. «Ainsi, le Gouvernement de la République du Mali a obtenu d’un accord de financement de prêt en montant de plus de 1, 8 milliards de FCFA afin de développer ladite Composante Micro finance Islamique pour notamment octroyer des prêts sans intérêts dans les normes de la finance islamique à tous les acteurs des filières Viande et Lait du bétail. Concernant l’effectivité de l’octroi des crédits aux bénéficiaires, après étude, il a été admis de consacrer ce deuxième et le troisième trimestre de l’année à la formation sur le mécanisme de la Micro finance Islamique au renforcement des capacités de tous les acteurs et de même à l’acquisition des outils indispensables au niveau des trois partenaires du SFD (Système financier et décentralisé) à l’acquisition et mise en place aux outils indispensables à la réussite de l’opération afin de pouvoir démarrer le décaissement et l’octroi de crédits aux bénéficiaires au quatrième trimestre de l’année », a-t-il dit. De son coté, la représentante du ministre de l’élevage et de la pêche, Mme Gassamba Adame Maïga a vivement remercié la Banque Islamique de Développement partenaire financier du Projet Volet Filières Viande rouge et Lait du PDIRAAM. A ses dires, la micro finance islamique constitue une des principales composantes du Projet Volet Filières Viande rouge et Lait du PDIRAAM. « Cette composante va permettre à un plus grand nombre des bénéficiaires de la zone d’intervention du Projet d’accéder au financement à travers la Micro finance Islamique en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie à travers un partenariat tripartite PDIRAAM/ BMS S.A et SFD partenaires. Ainsi, ces sessions de renforcement des capacités des acteurs viennent en prélude à la mise en œuvre de la composante Micro Finance Islamique que le Projet a entrepris », a conclu la représentante du ministre.

Aguibou Sogodogo

Source : Le république 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *