Vous devez respecter le droit d'auteur
Editos / Contributions

Maliennes et maliens : debout sur les remparts

La stratégie de partition du Mali) ex-Soudan Francais) conçue en 1957 par le Général de Gaule, entre maintenant dans sa phase concrète d’exécution. En 2011  ce plan de la France a connu sa première étape de mise en œuvre sous Nicolas Sarkozy. Il a   déclenché la guerre en Libye sous le couvert d’une complaisante résolution des Nations Unies. François Hollande a repris le relais en janvier 2013 parce que les exfiltres maliens de la guerre de Libye et  les rebelles du Nord, avaient conquis cette région du Mali jusqu’aux portes de Mopti. La France qui a bien programmé tout le scénario, était donc la bienvenue pour sauver le Mali avait-on dit.
Aujourd’hui ils entament la dernière étape sous la vigilance de Emmanuel Macron qui a convoqué  il y a quelques mois à Pau nos chefs d’états.Il y a un mois. L’un  d’eux,vient d’être chasse du pouvoir. Un autre est en difficulté dans son pays.
 Les amis de la France au Mali très nombreux dans l’armée et surtout chez les civils, rendus encore plus puissants  ces temps-ci, vont tout faire pour vous convaincre que ce scénario relève de fantasmes . Ils feront monter la peur en disant que si la France se retire, le Mali deviendra comme la Somalie. Effectivement cela pourrait se produire car la France a déjà conçu un plan B.
Ce plan B    consisterait à préparer des forces locales déjà présentes ici. Ces forces, des mercenaires,appartenant à plusieurs nationalités africaines, arabes et asiatiques,  se lanceraient très vite à l’assaut du pays pour y installer durablement le chaos. Leurs amis maliens s’en rejoueraient car leurs vœux auraient été ainsi  exaucés.
Savez vous pourquoi le plan de  de Gaule a échoué en 1957.?
Tout simplement, face à son projet, les deux principaux partis de l’époque, l’Us-RDA et le PSP soutenus par les chefs de tribus de Gao, Tombouctou, Ménaka et Kidal, l’ont combattu et rejeté avec détermination.
Nous pouvons vaincre si nous nous levons dès aujourd’hui.
Le chapelet ne peut pas terrasser la vérité et encore moins la patrie.
Assurer une large diffusion c’est aussi efficace.
Karounga Diawara-Bobigny en France en vacances à Bamako
Source : Malicanal.com

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *