Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Mali : Deux morts et des blessés dans des attaques terroristes à Mandiakuy et Mopti (Centre) – MALI CANAL
ALERTE Sécurité

Mali : Deux morts et des blessés dans des attaques terroristes à Mandiakuy et Mopti (Centre)

Tominian, 27 mars (AMAP) Un gendarme a été tué, samedi, dans l’attaque, aux environs de 8 heures du matin, de la brigade territoriale de Mandiakuy, Cercle de Tominian, dans le Centre du Mali, selon des sources locales.

Le bilan de cette attaque « par des terroristes », qui ont infiltré les forains, est un mort et des dégâts matériels, selon un communiqué publié sur le site de l’Armée.

Les assaillants seraient venus sur des motos tricycles et ont fait un stationnement gênant devant la brigade de la gendarmerie de Mandiakuy. L’élément qui faisait la sentinelle, l’adjudant Issoufi Issiaka Kaboré, aurait voulu faire des observations,  aux assaillants.

Au cours des échanges, certains parmi eux auraient remarqué que leur interlocuteur détenait une arme à feu, mais cachée sous sa tenue. Ceux-ci n’ont pas hésité à ouvrir le feu sur le gendarme. Atteint par balle,  le gendarme a réussi à accéder à la cour de son unité pour riposter.

Il aurait tenu pendant quelques minutes devant les rafales de ses ennemis. Pendant les échanges de tirs, un des assaillants aurait même été blessé mais évacué par les siens à bord d’une des motos tricycles.

Baignant dans son sang, l’adjudant de gendarmerie a fini par perdre connaissance, donnant l’avantage à ses adversaires. Sous l’intensité du feu de l’ennemi, le commandant d’unité et un autre élément, qui étaient tous deux à l’intérieur des bureaux, n’ont pu riposter.

Les assaillants ont incendié les locaux, criblé de balles le véhicule hors d’usage de la gendarmerie et détruit du matériel informatique et bureautique, avant de se retirer des en prenant la route qui mène à Kèra, village situé à quelques kilomètres à l’est de Mandiakuy.

Le corps de l’adjudant de gendarmerie, Issoufi Issiaka Kaboré, a été acheminé à la morgue à San où il sera inhumé, ce dimanche à 14 heures.

Cette attaque à Mandiakuy intervient après une autre qui a visé, jeudi, le poste de sécurité de Medina Coura, dans la Commune urbaine de Mopti (Centre).

Cette agression, perpétrée par des hommes armés, avait également fait un mort et trois blessés dont un civil, selon une source officielle.

« Les blessés ont été transportés à l’Hôpital Sominé Dolo », note le communiqué de l’Armée, qui ajoute qu’une section de la Gendarmerie a été envoyée sur les lieux et des dispositions sont prises pour sécuriser la zone.

ST/MT/NC/MD (AMAP)

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur