Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Mali: 83 personnes tuées par la mauvaise qualité de l’air à Bamako – MALI CANAL
Santé

Mali: 83 personnes tuées par la mauvaise qualité de l’air à Bamako

La mauvaise qualité de l’air est la deuxième cause d’admission la plus importante dans les hôpitaux de Bamako après le paludisme. Des scientifiques, à travers une étude intitulée «Étude de la qualité de l’air à Bamako (Mali) », ont fait le diagnostic de l’état de la qualité de l’air dans la ville et ont évalué les impacts sanitaires sur les populations.

Plus de 260 000 personnes fréquentent les hôpitaux de Bamako chaque année, pour bénéficier de soins contre les pathologies respiratoires. En 2018, les autorités sanitaires ont présenté un bilan de 83 décès uniquement liés aux maladies respiratoires. «Et la plupart des causes principales de ces maladies sont associées à la qualité de l’air respirée», soutient l’équipe de scientifiques, constituée d’experts nationaux et internationaux, dans leur étude présentée le mercredi 02 octobre, lors de la Semaine européenne de la diplomatie climatique à Bamako.

Les poussières en suspension constituent la pollution atmosphérique principale de Bamako. Selon l’étude, cette pollution est due au trafic automobile (y compris les deux roues), en partie par les émissions directes venant de leurs moteurs à combustion, mais surtout par la mise en suspension de particules provoquées par leur circulation sur des voies poussiéreuses. La forte consommation de bois de chauffe est également un des grands responsables de la pollution de la ville.

Grace à des outils des diagnostiques dont: une campagne de mesures des concentrations atmosphériques et de collecte des principaux polluants responsables de la dégradation de la qualité de l’air, l’équipe scientifique a pu cartographier la qualité de l’air sur la ville à partir de la modélisation.

source : .jstm

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur