Vous devez respecter le droit d'auteur
Politique

Mahamadou Bandjougou Diawara, Procureur de la Commune III : «Paul et Kimbiri sont détenus sur mes instructions»

Six jours après, l’«enlèvement» de Paul Ismaël Boro et Moussa Kimbiri, selon les termes employés par leurs avocats, le Procureur en charge du dossier, Mahamadou BandjougouDiawara s’est exprimé. C’était ce lundi, en début d’après-midi, au cours d’une conférence de presse,dans ses bureaux au Pôle Economique et Financier de Bamako, dont il également la charge.

 

 «C’est la Direction générale de la Sécurité d’Etat (DGSE) qui a procédé à l’arrestation Paul, Kimbiri et autres…», informe le procureur Diawara. C’est aussi la DGSE qui a décidé de «judiciariser» l’affaire. Depuis, explique le Procureur près du tribunal de la Commune III, les prévenus sont «détenus sur ses instructions».Aux dires du procureur, autant que peut l’être un détenu, Paul et Kimbiri, vont bien et jouissent de tous leurs droits.«Ils n’ont jamais été interrogés en l’absence de leurs avocats», assure le conférencier. D’ailleurs, poursuit-il, la grève de la faim entamée par les prévenus,samedi dernier, a été interrompue le même jour.

Le délai de garde à vue?

Si les prévenus jouissent effectivement de leurs droits, pourquoi sont-ils gardés à vue depuis près d’une semaine alors que la gardeàvue ne peut excéder 72heures? Selon Mahamadou Bandjougou Diawara, la grève des magistrats est la raison pour laquelle, les prévenus sont toujours en détention. «Le magistrat que je suis, observe un service minimum». «Tous les commissariats de police sont remplis de gardés à vue, on ne peut traiter Paul et Kimbiri comme de supers citoyens».

Un «dossier vide»? Pour le procureur, chacun est libre de commenter le dossier. Mais en ce qui le concerne, c’est l’enquête qui déterminera la suite à donner ainsi que les charges retenues contre Paul et Kimbiri. Pour l’instant, indique le magistrat, ils sont détenus pour «crimes et délits portant atteinte à la sûreté de l’Etat».

Mamadou TOGOLA

Source: Bamada. net

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *