Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Lutte contre la propagation du covid-19 : l’association Siguidaw Yelen offre 1080 bavettes à une dizaine de marchés – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Lutte contre la propagation du covid-19 : l’association Siguidaw Yelen offre 1080 bavettes à une dizaine de marchés

Courant samedi 16 mai, les membres de l’association « ’Siguidaw Yelen » » s’étaient retrouvés au cœur des marchés de Niamana. Ce, pour marquer la fin de l’opération de distribution gratuite des masques aux populations de Bamako et envions. Présidée par Abdou Coulibaly, 1er vice-président de l’association, la tenue de l’évènement a marqué la présence de Moussa Diarra, chef de quartier de Niamana.

Ainsis’achève l’opération de distribution gratuite des masques de « ’Siguidaw Yelen » ». En vue de contribuer à la protection du citoyen lambda, l’association a distribué 1080 bavettes aux populations de Bamako et environs. Commencées il y a longtemps, les distributions ont concerné cinq (5) marchés de la commune rurale de Kalaban-Coro ; le marché à bétail de Niamana (garbal) ainsi que trois autres marchés ; celui de Koury.

Sur le sujet, le 1er vice-président de l’association a éclairé la lanterne du public : « Nous sommes dans le marché de Niamana, ce samedi 16 mai 2020, pour marquer la fin de l’opération de distribution gratuite des bavettes de l’association Siguidaw YelenCette distribution, précisera-t-il, a commencé il y a longtemps. Nous l’avons commencé avec cinq (5) marchés de Kalaban-Coro ; puis le marché à bétail de Niamana. Nous avons distribué des masques pour les commerçants et usagers du marché » » Niama » » de Niamana. Aussi, nos gens qui sont à Koury, une localité du Mali, ont eu leurs parts de bavettes. Pour les femmes et usagers de ce marché en face de la maison du chef de quartier de Niamana, ainsi que le tout nouveau marché appelé « » Djiguiyasougou » » (marché de l’espoir), nous avons amené 500 masques, soit 250 par marché ».

Et le 1er vice-président Coulibaly d’énoncer la totalité des masques distribués : « Depuis l’apparition de la covid-19 dans notre pays jusqu’à nos jours, nous avons pu confectionner 1080 bavettes qui viennent, de façon gratuite et sans distinction des personnes qui les ont bénéficié, d’être distribuées aux populations ».

Selon le jeune Abdou Coulibaly, les membres de l’association ont d’abord procédé à des sensibilisations de la population sur le coronavirus, cela, dit-il, bien avant cette opération de distribution gratuite des masques. À cette occasion, Abdou a souligné que les bavettes ont été « conçues à l’aide des moyens » de l’association.

Invitant les uns et les autres au port des masques offerts, il a tenu à préciser aux femmes que la pandémie à coronavirus est une maladie réelle qui est présentement au Mali.D’où son appel au respect des gestes-barrières pour la protection de tous. Ému du geste, le chef de quartier de Niamana a remercié les donateurs :« Nous remercions l’association Siguidaw Yelen pour ce geste qui complète les efforts du Gouvernement ». Via ce geste, a-t-il soutenu, « les autorités du pays doivent savoir que certains compatriotes sont en train de les aider dans leurs missions de protectiondu peuple ».

Chef de quartier qu’il demeure, Moussa Diarra explique au public que la covid-19 est une maladie qui préoccupe le monde entier, pas que le Mali seul. Ce qui l’amène à dire :« On n’a pas de mot pour remercier celui qui porte assistance aux populations en cette période difficile », a-t-il dit, invitant les bénéficiaires à faire usage régulier des bavettes reçues.

Pour Kadia Doumbia, présidente des femmes du marché de Niamana : « Siguidaw Yelen a beaucoup aidé les femmes, voire a amoindri leurs souffrances par la construction d’un nouveau marché pour elles qui faisaient un long trajet auparavant avant d’acheter les condiments ».Au nom des femmes, elle a promis que les masques seront régulièrement portés.

Vendeuses de condiments, Awa Diallo et Aîchata Coulibaly ont également bénéficié de l’aide. Elles confient que c’est la première fois qu’elles reçoivent une telle aide de protection de la part d’une association pour les femmes du marché. D’après elles, même les autorités du pays n’ont pas songé à cela depuis le début de la covid-19 à nos jours. Ce qui les amène à saluer l’initiative.

Pour la circonstance, nous avons constaté que des distributions desdits masques se faisaient par les membres de l’association sans distinction de personnes.

À entendre Aziz Daou, un des responsables de l’association, « aucune ambition politique n’est occultée derrière ces gestes ».Il cautionne que ces dons se font dans l’optique de protéger les citoyens maliens.

Mamadou Diarra

Source : Le pays 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *