Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Lutte contre la drépanocytose : La bonne santé du Crld – MALI CANAL
Santé

Lutte contre la drépanocytose : La bonne santé du Crld

Le Centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose (Crld) a tenu, le mercredi 20 février dernier, la 18ème session ordinaire de son Conseil d’administration. Un évènement qui a eu lieu en présence du conseiller technique du ministère en charge de la Santé, Dr Sékou O Dembélé, du directeur général du Crld, Pr Dapa Diallo, ainsi que l’ensemble des administrateurs. Au menu de cette session ? L’état du bilan des activités du Centre en 2019, ses perspectives et son projet  de budget pour l’exercice 2020. L’Etat de santé du Centre est bonne.

S’agissant du bilan des activités d’appui aux soins spécifique drépanocytaire, le Crld a enregistré des réalisations qui sont celles attendues, parfois largement au-dessus des réalisations faites en 2018. « C’est le cas pour les activités de consultation, de dépistage, d’hospitalisation, d’imagerie médicale et de laboratoire.

Concernant la mission de formation du Centre : toutes les activités programmées ont été réalisées ; il importe de souligner que la participation à la formation au Diplôme d’Université a enregistré un chiffre record de 39 candidats venus de 12 pays d’Afrique et d’Haïti avec un de taux de réussite de 100% », indique Pr Dapa Diallo.

La mission de collaboration en recherche, ajoute-t-il, a été accomplie efficacement comme en témoignent les nombreux projets de recherche collaboratifs et multicentriques ainsi que les valorisations qui ont été faites des résultats engrangés.

Au plan financier ? Pr Diallo a indiqué que le Centre a fait un taux de réalisation de plus de 100% constaté essentiellement au niveau des ressources propres et des frais du personnel EPA ; le taux d’exécution a été évalué à  91%. « Une des difficultés majeures rencontrées au cours de cet exercice, a été en effet, le très faible ratio personnel/malades qui a engendré  une surcharge de travail considérable que ce personnel a su conduire avec efficacité », a affirmé le directeur général du Crld. Selon Pr Diallo, le projet de budget 2020 équilibré en recettes et dépenses a été arrêté à 1,35 milliards francs CFA. Il montre une augmentation de 26% par rapport à l’année 2019. Cette augmentation est constatée principalement sur le budget national pour les besoins d’aménagement et d’équipements et sur les ressources propres. Elle ne comblera malheureusement pas le déficit criard en personnel qualifié : «Si on constate des objectifs atteints par le Centre en 2019 dans le cadre de ses missions essentielles, des efforts doivent être envisagés pour améliorer significativement le ratio personnel/malade. Il importe de rappeler, à cet effet, que plus de la moitié du personnel du Centre soit 52%, est un personnel contractuel payé sur les ressources propres et par les partenaires technique et financier… ».

Par ailleurs, le directeur du Crld a souligné que deux projets de conventions devront être signés prochainement avec la Fondation Pierre Fabre et le Gouvernement Princier de Monaco pour accompagner le Centre dans ses programmes de 2020-2022.

Le président du conseil, Dr Sékou Oumar Dembélé, a déclaré qu’« il s’agit, en effet, du premier Centre en Afrique dont les résultats obtenus ont renforcé la nécessité de mettre en place d’autres structures de prise en charge spécifique de la drépanocytose an Afrique ».

Selon lui, bien que l’année 2019 fût émaillée de difficultés, le Crld a enregistré 1439 nouveaux drépanocytaires ramenant ainsi sa  cohorte  à12258 drépanocytaires… « La création de Centres et Unités de compétence en réseau pour maintenir la qualité de l’offre des soins aux drépanocytaires est un élément de politique qui doit être accéléré. C’est ainsi que l’unité de compétence de Kayes a été inaugurée (avril 2016). Des activités de formation en faveur des praticiens de l’hôpital de Sikasso ont contribué au renforcement de la lutte contre la maladie dans cette région », dira Dr Sékou O Dembélé. Il ajoute : « Outre l’appui constant de l’Etat malien, le Crld est heureux de bénéficier d’un accompagnement de la Fondation Pierre Fabre et la DCI de la Principauté de Monaco… ».

Mohamed Sylla

Source l aube

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur