Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie Santé

Lutte contre la Covid-19 : Pour une reprise des activités socioéconomiques en toute sécurité, L’OMS recommande quatre méthodes

Dans le cadre du déconfinement progressif et de la reprise des activités socio-économiques dans beaucoup de pays, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a rappelé que le combat contre la Covid-19 est loin d’être fini.  Lors de sa rencontre hebdomadaire tenue le 31 août 2020, l’OMS  a conseillé aux Etats  quatre grandes directives  afin de pouvoir reprendre les activités socioéconomiques  sans entraîner une rechute de cette pandémie.

Pour une reprise des activités socioéconomiques en toute sécurité,  huit mois après  la crise sans précèdent de Covid-19,  l’OMS indique qu’il n’existe pas de solution unique, ni d’approche « tout ou rien», mais de faire tout  pour contrôler et  maîtriser la transmission  du virus. Pour cela, l’OMS   a recommandé aux Etats des méthodes et principes fondamentaux  sur lesquels ‎l’ensemble des pays, des communautés et des individus doivent se ‎concentrer pour  contrôler la transmission de cette pandémie de coronavirus.

Pour le Directeur général de l’OMS, « Plus les pays parviendront à maîtriser le virus, plus la reprise des ‎activités sera possible ».Et de préciser qu’ «  une relance des activités en l’absence de cet élément est vouée à ‎l’échec.»‎

Dans son allocution, il  dit comprendre que les mesures de confinement  et d’autres restrictions  prises par ‎certains pays ont eu de lourdes conséquences sur les moyens ‎de subsistance de la population, l’économie des pays et   la santé mentale des ‎populations. C’est pourquoi d’ailleurs,  le directeur général  a rassuré que l’OMS soutient les efforts qui visent  à relancer les économies ‎et les activités au sein de la société. Cependant,  prévient-elle,  cela doit se faire en toute sécurité.

Selon OMS,  le coronavirus  se propage facilement d’où la nécessité  de prendre des dispositions afin de réduire au mieux sa transmission.

Pour cela, l’OMS recommande en premier lieu   d’éviter  de donner plus d’ampleur aux événements qui ‎regroupent plusieurs personnes : « Dans de nombreux pays, nous avons assisté à des flambées explosives ‎liées à des rassemblements de personnes dans des stades, des boîtes ‎de nuit, des lieux de culte et au sein d’autres foules », a fait savoir le directeur général de l’OMS, avant d’ajouter qu’ il existe des moyens d’organiser des rassemblements en toute ‎sécurité dans certains endroits.

Apres la question de  rassemblement, l’OMS recommande  de réduire le nombre de décès en protégeant les ‎groupes vulnérables, notamment les personnes âgées, les personnes ‎souffrant de maladies sous-jacentes et les travailleurs essentiels.‎

Les pays qui respectent correctement ces exigences  pourraient être ‎capables, selon le directeur  de l’OMSde faire face à de faibles niveaux de transmission.

Après les deux premières recommandations, l’OMS exhorte chacun à jouer  son rôle en prenant des mesures efficaces pour non seulement se protéger  mais également protéger les autres (se tenir ‎à au moins un mètre des autres, se laver les mains régulièrement, ‎respecter les règles d’hygiène respiratoire et porter un masque etc.)‎

La dernière recommandation de l’OMS vise les plus hautes autorités. Pour une reprise serine des activités sans risque de rechute du coronavirus,  l’OMS exhorte aux  pouvoirs publics de prendre des mesures ‎adaptées en matière de recherche, d’isolement, de dépistage et de ‎traitement des cas, ou encore de recherche et de mise en quarantaine ‎des contacts.

Sur ce point, le directeur de l’Organisation mondiale de la santé  précise qu’il sera possible d’éviter la généralisation du confinement ‎des populations à domicile si les pays prennent des mesures ‎temporaires et mènent des interventions géographiquement ciblées.

Issa Djiguiba Source : le pays 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *