Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

L’Imam Moustapha Haidara: l’appel à la tolérance aux Maliens

Dans un entretien qu’il a bien voulu nous accorder, ce samedi 23 novembre 2019, dans son domicile à Bagadadji, le principal prêcheur de la Grande Mosquée de Bamako, El Hadj Moustapha HAÏDARA, a invité le Peuple Maliens à la tolérance, au pardon et à la réconciliation.

Face l’actualité nationale caractérisée par les attaques terroristes à répétition contre les FAMa est les populations civiles au nord et au centre du pays, ainsi que la crise sociopolitique à Bamako, il a invité chaque Malien à la prière et à la retenue face aux événements douloureux qui frappent la nation malienne ces derniers temps.
L’appel de ce samedi n’est que la suite logique du message prononcé lors de la célébration du Maouloud, dans la nuit de samedi à dimanche marquant la naissance du Prophète Mohamed (PSL), à Bagadadji, dans la grande famille HAÏDARA. Une soirée de vénération et de recueillement qui s’est déroulée en présence des autorités politiques, administratives et de nombreux fidèles venus prier pour la paix.
Aux côtés de son frère Mohamed Lamine HAIDARA, le prêcheur, toujours très préoccupé par la situation dans laquelle se trouve plongé pays a réitéré son appel. «Il faut que nous soyons patients face à ces épreuves avant de trouver la bonne solution», a-t-il conseillé.
Selon lui, nous devons accepter de dialoguer entre nous, nous pardonner mutuellement pour se réconcilier. Pour ce faire, il faut, dit-il, que nous nous débarrassions de nos sentiments de haine, de vengeance et de violence.
« A la Mecque et à Madina, nous avons prié pour ce pays lors du dernier pèlerinage», nous a-t-il confié.
Ce qui est évident selon l’imam HAÏDARA, c’est que la violence n’a jamais résolue un problème. En bon musulman, il nous a invités à croire en Allah, d’arrêter de nous accuser mutuellement.
Mais si les résultats se font attendre, il a invité tous les Maliens à persévérer dans les prières et les bénédictions, afin qu’Allah nous sauve de cette situation dramatique. «La prière et la bénédiction sont l’arme du croyant en toutes circonstances, mais Allah est maître de ses décisions», a-t-il prêché.
«Avec de beaucoup de prières et de bénédictions, le Mali aura la paix, nous croyons en Allah», a-t-il juré. Pour ce faire, il a invité les uns et les autres à agir avec bonne foi.
Pour lui, ces épreuves nous ont été envoyées par Allah pour tester notre foi. C’est pourquoi il a invité chaque acteur malien à mettre le pays au-dessus de tout.
Enfin, il a prié pour le retour de la paix et de la concorde dans notre pays qui, dit-il, a la Baraka.
Les mêmes prières et bénédictions ont été formulées à l’endroit des FAMa qui font face à une guerre asymétrique.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source infomatin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *