Vous devez respecter le droit d'auteur
Sports

Ligue des Champions : le Barça écrase le PSV avec un grand Messi, l’Inter crucifie Tottenham sur le fil !

Début de la phase de poules de la plus grande des compétitions ce soir avec deux belles affiches ce mardi, en horaires avancés. Du côté de Barcelone, le champion d’Espagne en titre accueillait une fière équipe du PSV, qui arrivait avec 5 succès en autant de rencontres d’Eredivisie. Ernesto Valverde sortait l’artillerie lourde et alignait son onze de gala, avec ce trio offensif Messi-Suarez-Dembélé, avec Coutinho, Rakitic et Busquets derrière eux. Van Bommel alignait lui aussi une belle équipe, avec comme principal danger Hirving Lozano, qui n’est plus à présenter. Et au final, les Catalans se sont imposés sur le score de 4-0. C’est le leader du championnat hollandais qui s’offrait la première occasion de la partie, avec cette frappe de Pereiro qui frôlait la barre transversale de ter Stegen (8e). Les Catalans répondaient rapidement avec cette tête de Coutinho (11e). Les Barcelonais maîtrisaient leur sujet, mais leur rival était dangereux en contre et pouvait clairement poser problème, via Bergwinj notamment.

L’ouverture du score des locaux allait cependant rapidement tomber, avec ce golazo de Messi : un coup franc parfaitement frappé comme seul l’Argentin en a le secret (1-0, 32e). Dès lors, les troupes du Txingurri ont mis le pied sur le ballon et ne l’ont plus lâché. Coutinho (58e) était à deux doigts de signer le deuxième. Puis, le PSV avait un temps fort, et Suarez écrasait le cuir sur la barre (68e). Ousmane Dembélé, peu en vue jusqu’ici, allait s’offrir un but magnifique. Après une roulette qui lui a permis d’éliminer deux vis-à-vis, le Français s’est présenté à l’entrée de la surface et a décoché une frappe imparable (2-0, 75e). Messi signait un doublé (3-0, 77e), mais derrière, Samuel Umtiti prenait un deuxième jaune (78e). La star argentine y allait même de son triplé après un bon décalage de Suarez (4-0, 87e). Le Barça démarre sa reconquête de l’Europe de la meilleure des façons et prend déjà la tête du groupe B.

L’Inter signe une remontée épique
Dans l’autre rencontre de ce début de soirée, l’Inter retrouvait la Ligue des Champions en accueillant Tottenham à Milan. Dans un 3-4-3, les troupes de Luciano Spalletti, qui sortait l’artillerie lourde, comptaient bien dompter des Spurs où on retrouvait notamment Serge Aurier. Pochettino devait notamment composer sans Trippier, Alderweireld, Hugo Lloris et Dele Alli. Et la formation dirigée par le tacticien argentin s’est inclinée 2-1 alors que la victoire lui tendait les bras. Dès le début, les Londoniens avaient le contrôle du ballon, mais peinaient à se créer de vraies occasions. Eriksen était très en vue en cette première période, mais à côté de lui, ça ne suivait pas forcément. Du rythme, mais globalement peu d’opportunités franches des deux côtés, et les 22 acteurs de la partie rentraient aux vestiaires sur un 0-0 assez logique.

C’est d’ailleurs le Danois qui allait frapper en premier (0-1, 53e). Un peu chanceux tout de même, puisqu’il a profité d’un contre favorable de Miranda pour tromper le portier interiste, lobé sur le coup. Les Lombards avaient énormément de mal à réagir face à des Spurs bien en place tactiquement, et c’est même la formation de Premier League qui continuait de créer le plus de danger, via Lamela notamment. Les joueurs offensifs milanais n’inquiétaient pas les défenseurs londoniens, à l’image de cette triste prestation d’Antonio Candreva. Mais c’était sans compter sur le talent de Mauro Icardi qui égalisait d’une volée magnifique (1-1, 85e). Et ce n’était pas fini, puisque Vecino signait le but de la victoire italienne à la 92e ! Un scénario incroyable et un sacré coup frappé par le club de Serie A !

Par footmercato.net

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *