Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Levée du couvre-feu : véritable bouffée d’oxygène pour les Bamakois – MALI CANAL
Société

Levée du couvre-feu : véritable bouffée d’oxygène pour les Bamakois

Le vendredi 8 mars s’est tenu à Koulouba à un Conseil national de Défense et à l’issue de ce conseil une batterie de mesures ont été prises dont la levée du couvre-feu sur toute l’entendue du territoire national.

Les habitants de la capitale malienne ont accueilli avec enthousiasme la levée du couvre-feu sur toute d’entendue du territoire national.

Avant même son officialisation par le Premier ministre le lendemain, dans la nuit du vendredi, les populations ont appris la nouvelle sur les réseaux sociaux. Dès lors, nous avons assisté à une liesse déferlante dans quelques quartiers de la capitale comme à Magnambougou et Sokorodji en Commune VI où quelques jeunes jubilent pour montrer leur enthousiasme sur des motos à travers des  sonneries et et hurlements, “couvre-feu est fini”, nous sommes libres, “couvre-feu fini”.

Des commerçants et commençantes ambulants de la nuit étalent leur joie à l’image de Kadi Diarra, une restauratrice qui à cause du couvre-feu remballait sa table dès 20h30. Elle se dit contente de cette levée. “Le couvre-feu nous a mis dans une situation intenable”, explique-t-elle.

L’instauration du couvre-feu avait mis en faillite beaucoup de commerces et le manque à gagner ont été énormes.

“Le couvre-feu a fait tomber mon commerce, mais avec la avec levée, j’ose espérer que mes clients nocturnes seront de retour”, nous confie un gérant de bar.

Le hic dans cette histoire de couvre-feu est que les agents de forces de l’ordre qui étaient mobilisés pour faire respecter l’ordre et la discipline, se sont extenués dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux. Nous voyons des policiers qui chantent et dansent gaiement du fait que le couvre-feu a été levé.

Après 45 jours de couvre-feu nocturne, les affaires reprennent tout bonnement. Rappelons que le couvre-feu a été décrété le 26 mars dernier pour limiter la propagation du Covid-19 alors que chaque jour, la pandémie guette sa proie.

Ousmane M. Traoré

Source : Mali tribune 

(Stagiaire)

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur