Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Les non-dits de l’affaire Paul Boro : Vatican informée… Madame Boro, la nièce Me Tall – MALI CANAL
Actualité Politique

Les non-dits de l’affaire Paul Boro : Vatican informée… Madame Boro, la nièce Me Tall

Madame Boro Fatoumata est bien la nièce de Me Mountaga Tall lequel serait également dans le collimateur de la police politique d’IBK. Par ailleurs, puisque de confession chretienne, la victime Paul Boro a eu plusieurs contacts avec l’archeché de Bamako avant son interpellation. L’Eglise joue en ce mpoment la carte de méfiance mais semble d’ores et déjà avoir informé sa hiérarchie, à savoir Vatican.

La police politique d’IBK voulait-elle, d’une pierre, faire deux coups en interpellant Paul Ismael Boro qui n’est autre que le gendre de Me Mountaga Tall du CNID FYT, un des candidats malheureux à la présidentielle mais et surtout fervent adversaire et détracteur d’IBK ? En tout état de cause, le commandement qui conduisait les opétations à distance a été bien inspiré en ordonnant à l’équipe sur le terrain de mettre l’épouse en déhors de l’affaire. Aussi, dans le cas, d’un couple solide à l’image de celui des Boro, puisqu’ils avaient déjà le mari, ils avaient l’épouse et touchaient Me Tall par extension. Autant dire que la démarche est purment politique.

Aussi, Paul Boro est Chretien pratiquant (son épouse reste musulmane pieuse). Il a regulièrment informé l’Archevèque de Bamako de ses activités politiques et demandé bénédictions. Ce fut le cas au moment où il quittait l’Adema Pasj pour le RPM et le RPM pour Soumaïla Cissé.

Après son arrestation, (son enlevement selon certains) la famille en a informé l’Archéveché. Selon les confidences qui nous sont parvenues, l’Eglise a preféré joué la carte de la prudence au motif qu’il s’agit jusqu’en ce moment d’une affaire purement politique sur laquelle elle ne souhaite pas se prononcer.

Elle a exprimé la crainte que son implication ne soit interpretrée et ne soit amenée sur le terrain religieux avec ses corollaires.

Qu’à cela ne tienne ! Il s’agit aussi d’une affaire des Droits de l’Homme independamment de la religion. Pour ce motif, nous revient-il, Vatican a été informée de la situation qui prévaut et au-délà de ce qu’il convient appeler affaire Paul Boro et Karim Kimbiri.

Pour leur part, les avocats ont saisi la Division Droits de l’Homme de la MINUSMA.

B.S Diarra

Source: La Sentinelle 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur