Vous devez respecter le droit d'auteur
Politique

Les FAMa à Kidal: l’incroyable sacrifice de la Minusma

Les 240 soldats de l’armée reconstituée sont en route pour Kidal. Finalement, sommes-nous tentés de dire. Finalement, car cette prochaine future présence de nos soldats dans la «cité rebelle» de Kidal a été fortement négociée et ce n’était vraiment pas évident. Pas forcément parce qu’on ne voulait pas d’eux à Kidal.

Mais, parce qu’ils avaient, à travers la hiérarchie, du mal à se faire à l’idée de prendre la route et s’installer chez les Ifoghas. Il a fallu que certaines structures, surtout issues des forces étrangères, s’impliquent fortement.

L’une de ces structures, nous tenons à le souligner, ici, avec force, c’est la Minusma. Elle a négocié, discuté, à travers son patron, avec tous les protagonistes, convaincu les plus sceptiques, dissuadé les quelques récalcitrants, mis les moyens et rassuré les uns et les autres de son implication et de son accompagnement jusqu’au bout.

La hiérarchie de l’armée malienne, les représentants et représentantes des ex-mouvements armés, les jeunes du Nord, tous ont eu droit à des assurances au niveau de la Mission onusienne au Mali.

Ce n’est pas tout. Annadif et sa structure ont mis la main à la poche. Ils ont mobilisé de l’argent pour escorter 30 véhicules de Gao jusqu’à Annefis et 30 autres de Kidal à Anefis pour prendre le relais et ramener le convoi jusqu’à la destination finale. Toute la logistique est prise en charge par la Minusma qui a mis à la disposition du nouveau bataillon une ration alimentaire pour une durée de 3 mois.

 

Moussa Touré

Source : Nouvelle Libération

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *