Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Les crimes sans noms : qui pourra finalement sauver les populations maliennes ? – MALI CANAL
Actualité Editos / Contributions

Les crimes sans noms : qui pourra finalement sauver les populations maliennes ?

J’ai failli dire, que je suis déçu !
Mais il me reste quelques forces pour espérer que le Président IBK pourrait encore sauver le Mali.
Quand la population pleure et surtout quand le peuple n’a plus d’espoir, cela impose la révision des mécanismes de gestion.

La gestion de la rébellion malienne qui a échappé à les attentions, entraîne régulièrement des conséquences très fâcheuses.

1) Le nord sous le contrôle de la rébellion, est vidé de la présence de l’Etat et de son Administration.

2) Le Centre, précisément la Région de Mopti est complètement devenue une véritable poudrière où les morts ne se comptent plus.

3) La rébellion a fait naître des conflits inter-ethniques qui opposent tristement les Peuls et les Dogons. Les villages rayés de la carte du Mali.

4) La France et l’ONU sont inactives et leur présence n’empêche pas les assassinats voire, les tueries.

5) G5-Sahel qui est mort né, traîne les pieds par manque de ses propres moyens opérationnels.

6) Le Pouvoir d’IBK, fixe l’horizon de façon illusoire, sans solution.

7) La population ne sait plus à qui se confier.

8) La vie est devenue dure et très dure avec la souffrance de la majorité des maliens qui peinent à trouver au moins 1000Fcfa par jour, pour se nourrir

Avec un tel tableau, plus que jamais sombre, l’intelligence commande ces questions : Où va le Mali ? Qui pourra le sauver ? Sur qui devrait-il finalement compter les maliens ? L’espoir serait-il perdu ?

En vérité, le pouvoir est face aux tristes réalités des mauvais résultats des calculs de la politique politicienne.

Y aurait-il encore des solutions pour faire renaître l’espoir qui disparaît chaque jour ?

J’ai failli dire, je suis déçu!
Mais j’ai encore de la force de résister et conclure que le Président IBK pourrait sortir la baguette magique pour sauver le Mali, plongé dans le chaos.

Peut-être, dois-je encore compter sur le réveil de l’Union Africaine et de la CEDEAO qui sont témoins des morts des Maliens et Burkinabés, tués par les criminels !

QUE DIEU SAUVE LE MALI ET SES PAYS VOISINS.

MONOKO N.TOALY
Consultant, Expert International en Communication
Directeur Général du Groupe AFRICA LEADERS.

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur