Vous devez respecter le droit d'auteur
Actualité Economie

Le Synabef maintient sont mot d’ordre de grève de 72 H

puis l’Assemblée Générale tenue le lundi 29 juin 2020, à la Direction Générale de la Banque de Développement du Mali (BDM-SA), la position du personnel de cette banque est très claire. Il n’est pas partant pour la grève de 72h du Syndicat National des Banques, Assurances, Microfinances, Etablissements Financiers et Commerces (SYNABEF) qui débute aujourd’hui mercredi 22 Juillet 2020, sur l’ensemble du territoire national.

Selon les constats, la Direction Générale de la Banque de Développement du Mali-SA est respectueuse des droits des travailleurs et des libertés syndicales de même qu’elle reste attentive aux conditions de vie et de travail de l’ensemble des salariés et est disposée à toujours dialoguer chaque fois que cela s’impose. Le Comité Syndical quant à lui y veille scrupuleusement sans faiblir conformément aux engagements pris pendant la période des campagnes électorales devant les camarades travailleurs. Selon le Secrétaire Général du Comité Syndical, Papa Sadio Traoré,

« en ce qui concerne le cas dit de Mme Keïta Fatoumata Sangho, le personnel soutient qu’elle a fait l’objet d’une mutation régulière et très normale par la Direction Générale de la Banque, forte de ses prérogatives, (dans l’intérêt exclusif) pour les intérêts de l’Etablissement à l’instar d’autres salariés qui du reste exercent actuellement dans certaines des régions les plus éloignées du pays et en proie à l’insécurité ».

L’Assemblée Générale du personnel a marqué son incompréhension face à l’attitude d’un Groupuscule du SYNABEF qui exige le retour de Mme Keïta Fatoumata Sangho à un poste d’encadrement supérieur rattaché à la Direction Générale avec des avantages comme un véhicule de fonction, alors que la Banque compte plus de 500 cadres et agents compétents qui pourraient tous aussi y prétendre. Elle ne comprend pas cette démarche d’autant plus que le SYNABEF est censé être une organisation impartiale dans la gestion des affaires concernant l’ensemble des militants et non les seuls membres du bureau proches d’un petit cercle.

Selon un communiqué, le mot d’ordre de grève lancé par le Syndicat National des Banques, Assurances, Microfinances, Etablissements Financiers et Commerces (SYNABEF) pour les 22, 23 et 24 Juillet 2020 n’engage pas le personnel de la BDM-SA. Par conséquent, les agences et guichets resteront ouverts pendant cette période.

Tougouna A. TRAORE

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *