Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Sécurité et syndicalisme : le sergent-chef Sidy Tamboura désavoué par les syndicats de la police nationale – MALI CANAL
Actualité Société

Sécurité et syndicalisme : le sergent-chef Sidy Tamboura désavoué par les syndicats de la police nationale

Le sergent-chef Sidy Tamboura au nom d’un des syndicats de la police dit rejoindre le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP), qui appelle à la démission du président de la République. C’était lors de l’Assemblée générale du M5-RFP,  tenue  le jeudi 11 juin,  au siège de la CMAS. La Coordination des syndicats de la police nationale parle d’une action solitaire.

Le soutien apporté par le sergent-chef Sidy Tamboura au Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) est fortement condamné par les policiers. Après la condamnation du directeur général de la police nationale, c’est autour de la coordination des syndicats de la police nationale, composée de Synacompol, Synapol et SNOP, de réagir.

Dans un communiqué, la Coordination des syndicats de la police dit porter à la connaissance de l’opinion nationale que le sergent-chef SidyTamboura a agi à son propre nom et son idéal n’engage et que  sa propre personne. Les signataires du communiqué rappellent  que la police est républicaine, impartiale et apolitique.

Cela conformément à l’article 182 du décret 0277 du 15 mars 2018 portant application du statut des fonctionnaires de police qui stipule « il est interdit aux fonctionnaires de police d’organiser ou de participer à des manifestations à caractère philosophique, politique et religieuse. Selon les signataires du communiqué, malgré la liberté syndicale, les policiers ne doivent pas perdre de vue le contenu du serment prêté qui leur impose le devoir de réserve, de neutralité et de loyauté.

Le Synacompol, le Synapol et le SNOP rappelle que les missions régaliennes des policiers consistent à protéger l’ensemble des Maliens avec leurs biens à défendre jusqu’à l’ultime sacrifice l’ensemble des Institutions.

Il faut en outre indiqué que le sergent-chef Sidy Tamboura a été  suspendu par son syndicat, Alliance pour la Police nationale (APN), depuis février 2020 pour manquement graves à leur serment et au statut des fonctionnaires de Police. Il ne peut ce titre parlé au nom d’un quelconque syndicat.

Pour mémoire, le sergent-chef Sidy Tamboura avait apporté son soutien au M5-RFP. Il demander aux policier de  s’arranger du côté du peuple. Car, dit-il, la police est issue du peuple. Ce qui n’est pas du goût de la Coordination des syndicats de la police qui revendique  la neutralité.

Abdrahamane SISSOKO

Source : Maliweb.net

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur