Actualité Politique URGENT

Le Mouvement du 5 juin durcit le ton : un grand rassemblement prévu le 19 juin 2020 pour “renverser IBK et son régime”

Le vendredi 19 juin 2020, c’est la date fatidique pour le président Ibrahim Boubacar Kéita et son régime. C’est la date prévue pour obtenir “pacifiquement ou arracher la démission d’IBK et son régime”.

“Inchach Allah, IBK dira la vérité au peuple le 19 juin 2020”, a expliqué Issa Kaou Djim, le coordinateur de la CMAS lors d’un point de presse tenu ce samedi 13 juin 2020 au siège de cette structure à Magnambougou-Faso Kanu. Etaient présents, Modibo Sidibé des Fare An Ka Wuli ; Oumar Mariko du parti Sadi ; Choguel Kokalla Maiga du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD); Madame Sy Kadiatou Sow de la plateforme “An ko Mali dron” ; Mohamed Aly Bathily, ancien ministre d’IBK ; et plusieurs autres leaders politiques et associatifs qui ont rallié le front depuis le 5 juin 2020. Une précision de taille : des policiers étaient présents à ladite conférence de presse au nom de leur syndicat.

Pour le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques, il n’y a plus question de négociations à envisager avec IBK. “Ce qu’il y a à faire pour le président IBK, c’est de remettre sa démission pure et simple de gré, à défaut, ça sera de force”.

En tout cas, tout va se décanter le vendredi 19 juin 2020 où le peuple malien est invité à la Place de l’indépendance ” pour prendre son destin en main, c’est-à-dire en finir pour de bon avec le régime incompétent du président IBK “. Les conférenciers d’expliquer que depuis la manifestation du 5 juin, ils ont eu à rencontrer plusieurs organisations syndicales et de la société civile pour leur expliquer la donne. Ils ont précisé que depuis cette manifestation, beaucoup de partis, d’associations et de personnalités, ont rejoint la plateforme. C’est dire que le mouvement a été rendu encore plus puissant. “IBK saura le vendredi 19 juin 2020 que le pays ne lui appartient pas et qu’il ne peut y faire ce qu’il veut. Regardez ce qu’il a fait. Il a reconduit Boubou Cissé, alors que tout le monde sait que son gouvernement a échoué”, a dit Issa Kaou Djim, coordinateur de la CMAS, et porte-parole de l’imam Mahmoud Dicko.

Source : Malicanal.com 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur