Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Le groupe  Bolloré : un empire industriel et médiatique – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

Le groupe  Bolloré : un empire industriel et médiatique

Vincent Bolloré est un industriel français classé seizième (16ème) fortune de France. Le groupe Bolloré mérite une attention particulière. Empire industriel et médiatique pesant six (6) milliards d’euros de chiffre d’affaires, il emploie plus de 20 000 personnes dans le monde. En France, ses activités sont multiples: distribution de produits pétroliers, production de films plastiques, d’emballages, de batteries pour voitures électriques. Ce qui fait la spécificité du groupe Bolloré, c’est son implantation en Afrique.

Presque bicentenaire, Bolloré doit une grande part de sa fortune à son histoire coloniale. Présent dans plus de trente-sept (37) pays africains sur cinquante-quatre (54) pays, il s’agit de la plus grosse entreprise française d’Afrique après Total. Son chiffre d’affaires sur le continent ayant encore augmenté de plus de 15%, en 2007. Vincent Bolloré possède environ 50 000 hectares de plantations d’hévéas, de palmiers à huile, de bananes, d’ananas, de coton, de café et de cacao, et réalise près de 20% de son chiffre d’affaires en Afrique. Il a le monopole sur les transports Europe-Afrique, contrôle de nombreux ports, chemins de fer, routes, filiales de logistique et de transport.

En 1998, le groupe achète une plantation d’hévéas au Liberia. Bolloré investit dans les médias et la publicité: agence de presse Associated Press, agence de publicité Havas, journaux gratuits Direct soir et Direct matin plus une chaîne de télévision Direct 8, studios de télévision SFP, un Institut de sondage. Il use de ses rapports avec les régimes en place  pour créer des monopoles en impliquant financièrement les dirigeants locaux, pour obtenir des passe-droits ou des aménagements fiscaux. En Afrique, il a le monopole des transports et de la logistique dans plusieurs pays.

Douane malienne: les entrepôts de Faladié et de Kati cédés à Bolloré

Dans ce pays pauvre d’Afrique de l’Ouest miné par une rébellion touarègue, trois Maliens sur cinq vivent au-dessous du Smig, les entrepôts de la douane de Kati et de Faladiè seraient des propriétés de Vincent Bolloré (ports secs du Mali, terminal de Kati pour exemple). La douane malienne paye à prix d’or, selon nos interlocuteurs, les deux (02) ports secs (Kati et Faladiè).

Depuis quand Vincent Bolloré est propriétaire foncier à Bamako ? Combien la douane malienne paye mensuellement à Bolloré ? Qui est son complice au Mali pour commettre un tel acte apatride ? Vivement la transition pour tirer cette affaire au clair. Le groupe Bolloré contrôle le transport au Mali à travers SDV. Récemment, le groupe était aux prises avec la justice camerounaise pour une affaire relative à la gestion du port de Douala.

Fatou CISSÉ

Source : L’Inter de Bamako

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *