Vous devez respecter le droit d'auteur
Actualité ALERTE Editos / Contributions Politique

le général Yamoussa Camara à Malicanal.com : “je refuse d’être un essuie-pieds politique du régime d’IBK”

Dans une contribution que Malicanal.com a pu se procurer auprès de l’intéressé sous le titre :”La rançon de l’imposture”, parlant du report du procès du général Sanogo et co-accusés, le général Yamoussa Camara, comme à ses habitudes, dénonce avec véhémence le mensonge d’Etat qui entoure ce dossier et qui fait de lui la victime de la “vanité” et de “l’orgueil démesuré”. Il dit ne plus se comporter en victime résignée et se battra pour son “honneur et sa dignité”. Pour lui, ce procès fait peur au gouvernement parce que celui-ci “s’est engoncé dans une désinformation de façon inconsidérée”. Lisez plutôt……
“L’orgueil est source de tous les vices. Il précède la ruine et la honte. Il se dit par ailleurs, qu’aucun homme n’est assez intelligent pour réussir dans le mensonge. Cette accusation fera la réputation du régime. Je suis victime d’une accusation outrancière et immonde.
Le journal, Le Bâtisseur, dans sa livraison du 09/01/2020 écrit: *IBK se préoccupe peu de la justice et des Maliens*. J’ajouterai en dehors des siens. Moi je serais Karim, je n’aurais pas connu autant de heurs et de malheur.
*Sauvons la liberté*
Aucune imposture ne devrait plus prospérer dans cette affaire des bérets rouges. En outre, aucun mensonge n’est éternel. Pour s’être un peu trop engoncé dans la désinformation de façon inconsidérée, le procès fait peur au gouvernement. Celui-ci se tord et se torsade pour faire peur à la justice qui organise le procès. C’est le triptyque de l’absurde. Pourquoi autant de frilosité? Parce que l’échafaudage du gouvernement qui a consisté à protéger les vrais complices (Gal Oumar NDaou, le Gal Ibrahim Fané, le Gal Didié Dakouo et autres) s’écroulerait comme un château de cartes. Je refuse de payer â leur place. Je ne serai plus une victime résignée: 6 années de séquestration et de lynchage médiatique. On m’a accusé de tous les péchés d’Israël. Je refuse d’être un essuie-pieds politique du régime d’IBK. Je refuse d’être accusé d’un crime simplement par la vanité des hommes. Je refuse de vivre dans l’opprobre. Le Gal Yamoussa Camara est un homme d’honneur et de devoir. Victime de l’orgueil démesuré de prédateurs débridés, il se bat pour son honneur et sa dignité. Le gouvernement qui bat tous les records d’impopularité ne pouvait se permettre un tel spectacle, un tel procès. La communauté humaine serait abasourdie devant un tel échafaudage, un tel déni de justice. Ce pays est notre patrimoine commun. Si nous nous couchons, nous sommes morts. Demain, à qui le tour?
Menons ensemble le combat contre l’imposture! Battons-nous pour la vérité, la justice et la liberté. Il n’y a pas de liberté sans sécurité juridique. Battons-nous pour le droit et l’État de droit ! *Sauvons la liberté, la liberté sauvera le reste*”.

Source : Malicanal.com

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *