Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Le drame s’est produit hier en commune VI: Une femme se fait voler son bébé dans les locaux du CSREF

En effet, Salimata Traoré est une jeune dame de 25 ans, domiciliée à Kasséla, dans la région de Koulikoro, qui est à sa 5e maternité. Elle est venue à Bamako pour pouvoir bénéficier des bons soins de l’équipe dirigée par Dr. Sissoko Mama Sy N’Gorka Konaké, médecin-chef du Centre de Santé de Référence de la Commune VI, sis à Sogoniko, réputé pour son professionnalisme. Elle a ainsi donné naissance à un mignon garçon d’1kg 700 grammes, le vendredi 7 février, par césarienne et dans de bonnes conditions.

Toute chose qui lui a valu d’être libérée par les médecins, le lendemain samedi 8 février. Trois jours tard, soit hier mardi 11 février, Salimata, accompagnée d’un jeune homme s’est rendue au CSREF de Sogoniko, aux environs de 9h, pour le pansement de sa plaie suite à la césarienne. Après l’avoir déposée, le jeune resté au parking attendit qu’elle finisse. Au moment d’entrer dans la salle de pansement, Salimata a confié son bébé à une dame, entièrement voilée, assise à l’écart, le temps de se faire soigner.

Au préalable, c’est la dame qui l’a abordée en faisant des bénédictions pour le bébé. Touchée et rassurée par ce comportement, la mère remit sans appréhension son bébé à la dame voilée. Quelle ne fut sa surprise de constater, à sa sortie, la disparition de la dame et de son enfant. C’est ainsi que l’alerte a été donnée dans tout le centre de santé de référence. Hélas, la femme voilée était déjà trop loin. Au moment où nous mettions sous presse, la police du 7e Arrondissement, à Sogoniko, était déjà sur l’affaire pour une enquête plus approfondie.

Fatoumata Mah Thiam

Source : l’Indépendant

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *