Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Le directeur général de l’INSTAT lors de la journée Africaine de la statistique : “le Mali fait figure de pionnier dans le domaine de la production et de l’analyse des données de gouvernance, paix et sécurité” – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

Le directeur général de l’INSTAT lors de la journée Africaine de la statistique : “le Mali fait figure de pionnier dans le domaine de la production et de l’analyse des données de gouvernance, paix et sécurité”

» Moderniser les systèmes statistiques nationaux pour fournir des données et des statistiques en vue de soutenir la paix et le développement durable en Afrique « , tel était le thème de la Journée Africaine de la Statistique que le Mali a célébrée, le mercredi 18 novembre dernier. L’Hôtel Sheraton a servi de cadre à cette cérémonie commémorative, présidée par le Secrétaire général du ministère de l’Economie et des finances, Soussourou Dembélé. C’était en présence du Directeur général de l’Institut National de la Statistique (INSTAT), Arouna Sougané, du vice-président de l’Association Malienne de la Statistique (AMSTAT), Modibo Koly Kéita et d’autres personnalités.

Instituée en 1990 par la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) des Nations Unies et la Conférence africaine conjointe des planificateurs, des statisticiens et des démographes, la Journée Africaine de la Statistique offre l’occasion aux responsables des statistiques de rappeler à l’opinion publique nationale et internationale les effortsdéployés en matière de production, d’analyse et de diffusion de données fiables et actuelles. Elle est également une opportunité pour les producteurs et les utilisateurs des données de se retrouver autour d’un thème, d’un message fort à l’endroit des responsables politiques, administratifs, de la société civile et du secteur privé, généralement en lien avec l’actualité du continent.

Selon Arouna Sougané, le Système Statistique National du Mali fait figure de pionnier dans le domaine de la production et de l’analyse des données de Gouvernance, Paix et Sécurité. L’expérience malienne a été présentée en Juillet 2019 en marge du Forum Politique de Haut Niveau à New York, en mars 2020, de la 51è Commission Statistique des Nations Unies et, récemment (le 11 novembre 2020), lors du Comité de Pilotage du Groupe de Praia sur les statistiques de Gouvernance.

A cette occasion, l’INSTAT du Mali a été sollicité pour être membre dudit Comité de Pilotage et pour présider l’une de ses sous-commissions de travail. Au regard des défis de développement pour nos pays, la prise en compte des statistiques est capitale pour assurer un meilleur suivi-évaluation des politiques, stratégies et programmes socioéconomiques de développement.

S’agissant du thème national retenu pour la présente édition « Moderniser les systèmes statistiques nationaux pour fournir des données et des statistiques en vue de soutenir la paix et le développement durables en Afrique « , le vice-président de l’Association Malienne de la Statistique (AMSTAT), Modibo Koly Kéita, dira qu’il est en tandem avec le thème de l’Union Africaine pour l’année 2020, qui est  » Faire taire les armes : Créer des conditions propices au développement de l’Afrique « . Il a été retenu pour sensibiliser les décideurs, les partenaires techniques et financiers, les producteurs de données, les chercheurs et le grand public à l’importance cruciale des statistiques sur la gouvernance et les statistiques socioéconomiques pour atteindre l’objectif d’une Afrique sans conflit. Selon le Secrétaire général du ministère de l’Economie et des finances, la contribution des statistiques à la paix ne se limite pas à compter les afflictions causées par les conflits.

Les statistiques peuvent être utilisées pour créer les conditions propices au développement d’un pays, d’une région, d’un continent.  » C’est pour vous dire que les données de qualité sont nécessaires pour tous les aspects de la vie politique, économique, sociale, culturelle. Le gouvernement du Mali, par ma voix, ne ménagera aucun effort pour mener des réformes nécessaires au développement de notre appareil de production statistique. Ceci afin de pouvoir fournir les indicateurs nécessaires aux politiques et stratégies de développement « , a ajouté Soussourou Dembélé. La journée a été marquée par l’animation d’un panel sur le thème de la présente édition. Panel qui a été suivi par un public important à travers la visioconférence.

Ramata S.Kéita

Source : l’Indépendant

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *