Vous devez respecter le droit d'auteur
Santé Société

Le coronavirus, une « punition divine contre les occidentaux » ?

C’est, en tout cas, l’opinion d’une ministre zimbabwéenne.  Oppah Muchinguri, ministre de la Défense, estime que la pandémie du coronavirus est une « punition divine » contre les Etats-Unis d’Amérique et les pays de l’Union européenne pour avoir imposé des sanctions à son pays.
« Le coronavirus est l’œuvre de Dieu, qui punit les pays qui nous ont imposé des sanctions », a-t-elle déclaré. C’était à la faveur d’un rassemblement, le week-end dernier, dans le nord de son pays.
Les USA maintiennent des sanctions, depuis plus de 20 ans, contre le Zimbabwé ; mais contre plusieurs personnalités de ce pays, dont Emmerson Mnangagwa, son président. Et au début du mois de mars, Washington a, de nouveau, prolongé ces sanctions contre le Zimbabwé.
« Ils sont enfermés chez eux. Leur économie souffre comme ils ont fait souffrir la nôtre. Ils doivent sentir les effets du coronavirus pour comprendre notre douleur », ajoute Oppah Muchinguri, le sourire aux lèvres.
Pour l’heure, le Zimbabwé n’a enregistré aucun cas de coronavirus, contrairement à sa voisine, l’Afrique du Sud, avec une cinquantaine de cas.
Mais, dans l’après-midi suivant la déclaration de sa ministre de la Défense, Emmerson Mnangagwa, président de la République du Zimbanwé, a tenté de rattraper les propos d’Oppah Muchinguri, indiquant que « personne ne peut être tenu pour responsable de cette pandémie, qui n’a pas de frontière.
Oumar Babi /

source Canarddechaine.com`

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *