Vous devez respecter le droit d'auteur
Politique

Le commandant de la MINUSMA, général Dennis Gyllenporre, face à la presse hier : “Il est urgent d’améliorer la sécurité, l’accès à la nourriture et aux soins de santé dans de nombreux endroits’’

La MINUSMA a tenu un Point de presse par vidéo conférence. A l’occasion, le commandant de la Force de la MINUSMA, le Général Dennis Gyllensporre a fait le point de sa visite de plusieurs jours auprès des Casques bleus sur le terrain. Malgré le changement du contexte politique à la suite d’un coup d’Etat, le commandant rassure du maintien du mandat de la MINUSMA.

 

 

“Tout d’abord, je voudrais souligner qu’en dépit du changement du contexte politique malien depuis le 18 août, le mandat de la MINUSMA reste inchangé’’,

clarifie le Commandant de la Force de la MINUSMA, le Général Dennis Gyllensporre en début de son intervention. Selon lui, la MINUSMA appuiera les autorités maliennes dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation, mais aussi cet appui concerne la stabilisation du Centre, y compris la protection des civils. Au cours de ce Point de presse, le commandant a annoncé avoir passé près d’un mois de voyage et de visites au cours desquels il a eu de précieuses occasions d’échanger avec la population locale, les principaux acteurs au niveau du village, de la commune et de la région, ainsi que les soldats et les dirigeants à tous les niveaux des FAMA.

“Mon sentiment est qu’il est urgent d’améliorer la sécurité, l’accès à la nourriture et aux soins de santé dans de nombreux endroits. Bien sûr, il existe d’autres besoins importants comme les écoles, l’emploi et les infrastructures. Mes rencontres ont été tristes mais surtout inspirantes. J’admire le courage et la détermination du peuple malien. Il mérite tout notre respect’’, a-t-il signalé.

Cependant, a-t-il rappelé que le rôle de la MINUSMA est avant tout de soutenir les autorités maliennes. En clair, la MINUSMA ne peut pas gérer seule les défis liés à l’Appui des régions où l’État est absent et les besoins sont urgents. Concernant les activités de la Force de la MINUSMA, le Général Dennis Gyllensporre explique qu’ils ont poursuivi leurs opérations pendant la période difficile influencée par le COVID-19, les incertitudes politiques et les saisons des pluies :

“Je suis heureux de constater que nous sommes sur le point de sortir de cette période difficile et d’augmenter progressivement nos opérations au profit du peuple malien’’, annonce-t-il , ajoutant que « la situation sécuritaire, principalement dans le centre du pays, reste très préoccupante avec la poursuite des attaques contre la population locale, les forces de défense et de sécurité maliennes et la MINUSMA. » Selon lui, « pour faire face à ces défis, la Force de la MINUSMA opère désormais selon trois axes d’efforts, la Protection, le Partenariat et la Posture. »

Dans un premier temps, la MINUSMA travaille pour la protection. L’objectif est de protéger la population locale et d’atteindre un niveau de stabilité et de sécurité dans le Nord et le Centre du Mali antérieur à celui de 2012. Le deuxièmement axe concerne le partenariat. Ce dernier a pour mission de soutenir les Forces de défense et de sécurité maliennes afin qu’elles assument l’entière responsabilité d’assurer la sécurité sous contrôle démocratique et dans le respect des droits de l’Homme. Et enfin le (…)

 

KADOASSO I.

NOUVEL HORIZON

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *