Politique

L’air d’un conflit de génération au gouvernement

L’équipe de Dr Boubou Cissé présenterait-elle également les symptômes d’une carence de solidarité gouvernementale ? Le phénomène, qui n’était plus de saison depuis la sortie de Me Mohamed Ali Bathily, a tout l’air de ressurgir par la cohabitation entre membres distants par le grand écart d’âge. Il nous revient de source bien introduite, en effet, que la camaraderie et la familiarité passe mieux entre jeunes ministres de la même génération qu’avec leurs collègues du troisième âge. En cause, la grande différence entre des ministres comme Boubacar Alpha Bah, Hamadoun Konaté ou encore Michel Sidibé et d’autres comme Amadou Koïta, Housseini Amion Guindo et Amadou Thiam, entre autres. Le Premier ministre aurait pu faire figure de tampon entre les deux tendances, mais il se sent naturellement plus proche des fistons que des papis. Ça n’est pas tout. Le hic c’est qu’il arrive de plus en plus souvent que la hiérarchie administrative soit ignorée et reléguée au profit du droit d’aînesse. Certains ministres en profitent même pour fouler certaines exigences protocolaires. Lors du passage du Premier ministre à Mopti, rapportent nos sources, certains ministres, au nom de la gérontocratie, ont pris leurs libertés et se sont éclipsés des étapes du séjour sans explication. Et sans être interpellés aussi.

La Rédaction

Source : le temoin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur