Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
La politique au Mali :un moyen pour échapper à la justice ? – MALI CANAL
Politique

La politique au Mali :un moyen pour échapper à la justice ?

Le temps ou les prétendants aux responsabilités étaient soucieux de leur image est-il révolu ? La question mérite d’être posé au regard des candidatures controversées dans de nombreux pays.

Lula au Brésil, Bemba au Congo, Khalifa Sal et Karim Wade au Sénégal sont tous des prétendants à la magistrature suprême de leur pays malgré les poursuites judiciaires dont ils font l’objet. Corruption, détournement de fonds publics sont entre autres les griefs retenus contre ces hommes et pourtant, ils revendiquent des milliers de partisans et se préoccupent beaucoup plus de leur avenir politique immédiat plutôt que de laver leur honneur. Le sommet de l’Etat serait-il devenu un refuge pour échapper à la justice ?

Pour les postulants confrontés à la justice, les accusations dont-ils font l’objet est une manœuvre du pouvoir en place pour écarter les adversaires gênants de la course. Pour celui qui a besoin de la confiance de ses compatriotes pour accéder à la magistrature suprême, l’argument du complot politique est plus que léger pour se laver des soupçons et accusations même si le temps choisi pour les interpeller parait suspect. La détermination dont -ils font preuve pour déposer les candidatures laisse septique car la logique voudrait qu’ils se blanchissent aux yeux de leurs compatriotes en exigeant que justice soit rendue afin de mettre l’opinion à l’aise. Il est bon de rappeler que le responsable à quelque niveau qu’il soit, doit incarner les valeurs de probité  et  de droiture. Jadis, ces valeurs faisaient la fierté des responsables et les plaçaient au rang des exemples à suivre. Aux yeux de la population, la personnalité du responsable est le premier élément d’appréciation ensuite viendra ses compétences et le programme qu’il proposera. La démocratie et le modernisme à outrance ne doivent et ne peuvent servir de prétexte pour s’affranchir des vertus qui caractérisent tous prétendants aux responsabilités.

A défaut d’être parfait, le futur dirigeant  doit être exempt de toute reproche pouvant entacher sa crédibilité aux yeux du monde et de sa population.

Les candidatures à polémique ainsi que celles émanant des personnalités faisant objet des poursuites judiciaires ne sont pas de nature à renforcer la crédibilité d’un Etat qui aspire au respect. Pour éviter l’humiliation d’une destitution à leurs partisans et au pays tout entier, les prétendants aux responsabilités doivent vider les contentieux judiciaires les concernant  afin de se présenter sereinement devant leur peuple.

Bouba Sankaré  

Source:Le Forum  

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur