Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

La douane à l’avant-garde de la lutte contre l’insécurité alimentaire

La direction générale des Douanes vient de prendre plusieurs mesures interdisant l’exportation et la réexportation de plusieurs denrées alimentaires. La décision a été prise, le 17 avril dernier, à travers une note de service adressée à tous les bureaux de Douane de l’intérieur, particulièrement, ceux situés aux frontières.
Au rang des denrées, désormais, interdites d’exportation et de réexportation, on peut citer : le riz, le mil, le sucre, le lait, les pâtes alimentaires, l’huile, le gaz butane, les masques et les gels hydro-alcooliques.
Autre produit interdit d’exportation et de réexportation : l’aliment-bétail.
A travers cette note de service de la direction générale des Douanes, le gouvernement entend mettre les populations à l’abri d’une insécurité alimentaire. Surtout, en ce mois béni du Ramadan où la demande en denrées de première nécessité est forte.
Pour le gouvernement, les produits cités sont interdits d’exportation et de réexportation. Afin de mettre les populations à l’abri d’une pénurie alimentaire.
Oumar Babi/

Source : Canarddechaine.com

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *