Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

La courge, un légume aux multiples bienfaits

La courge, « djé » en bambara, est utilisée dans la préparation de multiples recettes culinaires. Elle est également utilisée comme médicament dans la pharmacopée traditionnelle africaine.
Comme chaque jeudi, j’arrive vers 10heures à la bourse des légumes frais du Wonida de Bozola. Je viens me ravitailler en condiments pour trois ou quatre jours. A peine ai-je franchi le seuil de l’aire de vente, qu’une voix forte m’interpelle sur ma gauche. Eh. Mon amie et ma cliente fidèle à la robe rouge, approchez. Admirez ces courges : « C’est de la qualité ! ». « Venez acheter de la courge ! ». La vendeuse de courge du marché, trône au milieu d’un monceau de légumes frais.
La mère Bakiatou Traoré, exerce ce métier depuis plus de deux ans. Je m’arrête devant son étal et opère mes choix parmi de gros légumes jaunâtres. Après avoir payé le prix de la marchandise je lui demande de satisfaire ma curiosité. Elle accepte volontiers. Elle me révèle que la saison de vente de la courge s’étend de décembre à mars. La sociable et javiale Bakiatou Traoré a précisé qu’elle s’approvisionne en gros dans les villages du Bèlèdougou, de Bankoumana et du manikala.
Le chargement d’un chariot pousse-pousse coûte entre 25.000 et 30.000 F CFA. «Je vends l’unité a 1 250F CFA ou plus ». Elle ajoutera que la courge est utilisée dans la préparation de plusieurs mets dont « le tô » de courge. Les tranches du succulent fruit comble l’absence de la viande dans la sauce d’arachide, et le riz au gras. La courge relève le goût de la sauce d’oignon. Une bonne cuisinière peut en faire l’ingrédient principal de ses beignets et de ses gâteaux.
Le point de vente de Fatoumata Coulibaly jouxte celui de Bakiatou. La voisine vend également de la courge en gros et au détail. Parce que son petit garçon tète sur ses jambes, elle est assise, laissant les clientes choisir dans le tas. Mme Coulibaly profite de ce moment pour morceler avec délicatesse sa courge. «Mes unités varient entre 500 et 1500F CFA. Les morceaux sont écoulés entre 25 et 50F CFA ».
Elle a affirmé que la courge est réputée pour ses nombreux bienfaits. Ce fruit protège contre les troubles de vision nocturne , la constipation, et facilite l’accouchement de la femme, a-t-elle confié.
La sexagénaire, Awa Diarra, cite une longue série d’avantages du légume. Le bout de la courge, selon elle, soigne la maladie du hoquet et guérit la fontanelle des bébés. Elle ajoute que la chair de la courge soigne la prostate.
Sur le plan diététique, les recherches ont montré que la courge est riche en caroténoïdes. Elle diminue le risque de cancer. Ce légume dodu et charnu contient différentes molécules bénéfiques pour la santé : alcaloïdes, flavonoïdes, acides linoléiques, oléiques, palmitiques. Ses graines riches en protéines contiennent des quantités intéressantes d’acides gras essentiels (acide linoléique) et de vitamine E, connue pour ses propriétés anti oxydantes. La courge est riche en carotènes, vitamines et en minéraux.
Fatoumata TRAORÉ

Source : l’Essor

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *