Vous devez respecter le droit d'auteur
Editos / Contributions

La Côte d’Ivoire, une démocratie irréversible

Dans quelle dictature la commission électorale aurait pu proclamer des résultats défavorables au patron de la communication du président de la république ? Et portant, dans la nouvelle Côte d’Ivoire, Fabrice Sawegnon -le boss de l’Agence Vodoo qui gère la communication de la présidence de la république- a été battu par un candidat de l’opposition dans la commune la plus importante de la Côte d’Ivoire, celle du Plateau, le Manhattan d’Abidjan.
Dans quelle dictature une “justice aux ordres” sur un contentieux électoral, de trancher en faveur d’un opposant au détriment d’un ministre ? C’est ce qui est arrivé à Port-Bouët lors des municipales de l’année dernière, quand les juges ont déclaré le ministre Fofana Siandou perdant. Non mais soyons sérieux. La Côte d’Ivoire n’est pas encore une démocratie parfaite, mais depuis l’arrivée du président Ouattara au pouvoir, ce pays est une démocratie qui se consolide de jour en jour. Et le processus semble irréversible. Restons dans la vérité des faits !

Nota : A la demande insistante de plusieurs milliers de mes followers, demain Jeudi 09/01/2020, insh’Allah, je publie sur ma chaîne YouTube un montage inédit des extraits de mon film sur le criminel de guerre laurent gbagbo. Si vous n’êtes pas encore abonné à cette chaîne, je vous convie à le faire tout de suite, car je vais de plus en plus faire des vidéos et publier des audios qui seront diffusés sur ma chaîne.
Max partage du lien de ma chaîne YouTube ci-dessous s’il vous plaît et invitez le maximum de personnes à s’y abonner pour recevoir des alertes dès que je publie une vidéo.
https://www.youtube.com/channel/UCfnCTeWbFLuEQv9zE8N6XKQ

Saïd Penda

Source : Malicanal.com

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *