Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
La convention a été signée hier entre le ministère de l’Industrie et du Commerce et les Syndicats des bouchers: La viande de bœuf avec os sera vendue à 2 300 FCFA/Kg et sans os à 2 800 FCFA à compter de lundi prochain – MALI CANAL
ALERTE Economie

La convention a été signée hier entre le ministère de l’Industrie et du Commerce et les Syndicats des bouchers: La viande de bœuf avec os sera vendue à 2 300 FCFA/Kg et sans os à 2 800 FCFA à compter de lundi prochain

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Mohamed Ould Mahmoud, les représentants des syndicats des bouchers, (Hamsoulaye Diallo et Gaoussou Traoré) ont procédé, hier mardi, à la signature d’un protocole d’accord au terme duquel le kilogramme de la viande de bœuf avec os sera vendu à 2300 FCFA et sans os à 2 800 FCFA. Cette mesure entre en vigueur à compter du lundi 12 juillet pour une durée de deux mois reconductible.

 

 

Arrivé à la tête du département de l’Industrie et du Commerce en faveur de la formation du gouvernement  Dr Choguel Kokalla Maïga, le 11 juin dernier, le ministre Mohamed Ould Mahmoud, dès le lendemain de sa prise de fonction, a engagé des rencontres avec les acteurs économiques pour prendre à bras le corps la problématique de la vie chère à laquelle le pays est confronté.

C’est après une vingtaine de jours de pourparlers avec les différents syndicats des bouchers que le département est parvenu à trouver un accord autour des prix de la viande qui sont, aujourd’hui, à un niveau très élevé, rendant la consommation de ce produit hors de portée du commun des Maliens.

Le constat sera bientôt un mauvais souvenir pour le consommateur. En effet, l’accord signé hier par le ministre Mohamed Ould Mahmoud, le secrétaire général du syndicat national des bouchers du Mali, Hamsoullaye Diallo et celui des bouchers de la rive gauche, prévoit qu’à compter du lundi 12 juillet le kilogramme de la viande de bœuf avec os sera vendu sur l’ensemble des marchés du district de Bamako et de Kati à 2 300 FCFA, le kilo de celle sans os sera cédé à 2 800 FCFA. Pour la première phase, la durée est de deux mois mais reconductible en fonction de l’évolution. Le ministre Mohamed Ould Mahmoud dira que cet accord est l’aboutissement des discussions engagées à la suite des instructions des plus hautes autorités de la transition de veiller à ce que les prix des produits alimentaires soient à la portée des Maliens. Il a salué la disponibilité et l’esprit patriotique des bouchers, qui ont accepté de consentir des sacrifices pour parvenir à cet accord. Il a relevé qu’un mécanisme de suivi sera mis en place pour évaluer périodiquement  la mise en œuvre du protocole et trouver une solution aux éventuelles contraintes.

D’ici l’entrée en vigueur,  le dispositif d’accompagnement sera opérationnel. «  Ma porte reste ouverte pour poursuivre les pourparlers, notamment autour des difficultés futures « , a rassuré le ministre.

Pour sa part, le secrétaire général du syndicat national des bouchers a remercié le ministre pour sa disponibilité et son sens d’écoute à leurs préoccupations. Il a lancé un appel à tous les bouchers de Bamako et Kati au respect scrupuleux de cette convention dont la mise en œuvre profitera à toutes les couches socio-professionnelles.

Le représentant des associations des consommateurs a remercié les parties prenantes. Avant de soutenir que cette convention va soulager les Maliens qui pourront désormais accéder à la viande à un prix acceptable.

Il faut souligner qu’avant cette convention, le ministre de l’Industrie et du Commerce était parvenu à un accord similaire avec les opérateurs importateurs et producteurs de ciment.

CAMARA

Source: l’Indépendant

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur