Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Journée mondiale des travailleurs : Koulouba appelle à l’union pour sauver le Mali – MALI CANAL
Actualité Politique

Journée mondiale des travailleurs : Koulouba appelle à l’union pour sauver le Mali

Le Mali, à l’instar de tous les pays du monde, a célébré, le 1er mai, journée mondiale du travail.  Compte tenu du contexte particulier de transition, le chef de l’État, Bah N’Daou a appelé l’ensemble des Maliens à rester unis afin de sauver l’essentiel qui n’est d’autre que le Mali.

Dans un message adressé aux travailleurs, à l’occasion de la journée qui leur est dédiée, le président de la transition malienne, Bah N’Daou a manifesté sa reconnaissance envers tous, les efforts pour le développement au Mali. « Ce 1er mai 2021 m’offre l’opportunité de vous exprimer tout le respect que j’ai pour votre engagement à œuvrer au développement de notre pays, surtout dans ce contexte particulier de la Transition » a-t-il indiqué.

Tout en faisant état des maux dont  souffrent  au quotidien, les travailleurs  maliens, le président Bah N’Daou  s’est  dit conscient des rôles fondamentaux qui sont les siens dans le cadre de  l’amélioration des conditions de vie et de travail de l’ensemble des travailleurs  au Mali.  « La fête du travail qui symbolise la lutte pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleurs, témoigne de l’importance que revêt votre place dans l’architecture sociale », a-t-il souligné.

Par ailleurs, il a rappelé les grandes difficultés du moment qui exigent l’union sacrée de tous les Maliens afin de sauver le Mali de l’abime.  En effet, le président a que cette journée « … est célébrée au Mali cette année encore dans un contexte marqué par l’insécurité, la pandémie de la COVID-19 et les nombreuses attentes sur le plan social ».

Selon lui, certes que  « les temps sont durs mais de lendemains meilleurs nous attendent si nous restons unis, solidaires, pour aller à l’essentiel, sauver notre pays » a-t-il fait savoir, en ajoutant : « Je compte sur chacune et chacun de vous pour cette solidarité nationale. »

Parallèlement à lui, cette occasion a été également saisie par la plus grande centrale syndicale pour faire le bilan des conditions de vie et de travail des travailleurs maliens. Aux dires de  son  premier responsable, M. Yakouba Katilé,  « C’est n’est pas un premier mai d’espoir pour le Mali », surtout que le pays  vit sous une transition qui ne semble plus aller dans le sens  des aspirations de la population.

M. Katilé a regretté que l’histoire tragique du Mali ne le serve pas guide pour la construction d’un Etat meilleur. « Les maliens n’ont  plus le  doute, mais l’angoisse du lendemain », a-t-il fait savoir.

Par conséquent, se taire et laisser faire, selon lui,  n’est pas seulement une complicité mais un renoncement à ses devoirs.

Il a rassuré que l’UNTM sera  au côté de la population pour mettre fin à la  mauvaise  gouvernance. C’est pourquoi  malgré les conséquences de ses  longues et dures luttes  pour l’amélioration des conditions de vie et de travail, cette centrale s’est engagé  à ne pas baissé de garde, car selon lui, les problèmes du Mali ne sont pas une question d’homme, mais  une question de volonté et d’engagement.

Issa Djiguiba

Source : LE PAYS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur