Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Journée échange avec les organisations professionnelles du cacope: Sur les impacts du COVID-19 sur le climat des affaires au Mali 

Dans le cadre de la relance de son programme d’activités 2020, la Délégation Régionale du District a décidé d’organiser une journée d’échanges avec les organisations professionnelles du Cadre de Concertation des Opérateurs Économiques du District (CACOPE). C’était ce samedi 25 juillet dans la grande salle de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM). Ladite journée a été ouverte par le représentant du gouverneur, Yaya Waïgalo qui avait à ses côtés le président de la délégation régionale du District, Cheick Oumar Sacko.
Depuis l’apparition de la pandémie COVID-19 au Mali le 25 mars dernier, les activités sont aux arrêts, chose qui a amené beaucoup de difficultés dans pratiquement tous les secteurs au Mali dont celui du commerce ne fait pas exception.

À cet effet, la délégation régionale du District à travers son président, Cheick Oumar Sacko a organisé une journée d’échange avec les organisations membres du Cadre de Concertation des Opérateurs Économiques du District ( CACOPE). L’objet de ladite journée est de permettre aux commerçants d’exposer les difficultés qu’ils ont eues depuis le mois de mars jusqu’à maintenant pour qu’enfin, les autorités puissent trouver une solution à leurs problèmes, a expliqué le président de la délégation régionale du District, Cheick Oumar Sacko.
Selon le représentant du gouverneur du District, M. Yaya Waïgalo, cette journée est une très belle initiative de la part de la délégation régionale du District car, explique-t-il, réunir les commerçants par rapport à ce qu’ils ont vécu de mars à maintenant qui a eu des impacts sur les affaires dans le cadre de la maladie à Coronavirus afin de trouver une solution de les accompagner, est un acte de patriotisme, un sens de sursaut local.
Par ailleurs, Monsieur Yaya Waïgalo, le représentant du gouverneur du District, a invité les participants à s’y mettre pour que sorte de cette rencontre un diagnostic très clair, bien précis et bien posé pour que les autorités puissent mieux exploiter leurs résolutions afin que l’État puisse les accompagner dans ces difficultés.
Aminata SANOU
Stagiaire

Source : zenith bale

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *