Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

JMP 2019 : une participation appréciée de l’établissement Adama Sidibé

Les travaux de la 8ème édition de la Journée minière et pétrolière se sont déroulés du 12 au 14 novembre au Centre international des conférences de Bamako (CICB), sous le thème : « Développer durablement les secteurs miniers et pétrolier malien au profit des générations futures ». Elle a été organisée comme des années précédentes par le ministère des Mines et du Pétrole et de ses partenaires. Ont pris part à ce rendez-vous du donner et du recevoir plus de 400 délégués, venus de plus vingtaine de pays d’Afrique et à travers le monde entier, et plus d’une centaine de stands ont été installés par les acteurs de différentes sociétés minières nationales et internationales. Tous étaient venus exposer leur savoir-faire en vue de renouer d’autres contacts. L’Etablissement Adama Sidibé, appelé ET.A.SI, une entreprise spécialisée dans les prestations des services dans les sociétés minières depuis 2001, n’est pas resté en marge de l’événement. Sa participation a été apprécié par l’ensemble des acteurs du secteur minier du Mali et d’ailleurs.

Créé en 2001, l’Etablissement Adama Sidibé est une entreprise de droit malien, évoluant dans les prestations de services dans les différentes mines au Mali. Selon son DG, Adama Sidibé, son entreprise possède des engins des travaux publics, des bulldozers entre autres qu’elle met à la location des entreprises minières pour leurs besoins. En dehors de ça, d’après M. Sidibé, son établissement est parti, plus loin encore, tout diversifiant ses activités. Selon lui, ET.A.SI est aujourd’hui prestataire de services au niveau de ces grandes mines.

En tant que entreprise locale malienne, ET.A.SI est en train de sortir de l’ornière. « C’est-à-dire, ce que nous pouvons faire on interdit aux étrangers de le faire » a expliqué son Directeur général. On n’a pas la capacité de faire les mines, mais les travaux découlant des mines tels que les chargements du minerai, ainsi que des transports du minerai, on s’en charge a t-il dit. et d’ajouter que « je pense qu’il faudrait que l’or brille pour les Maliens ». Avant d’informer la mise en place d’une association des prestataires de services appelé APROFEN qui est validé par les autorités maliennes. Ces autorités sont en train d’œuvrer à ce que ces nationaux voient le jour. « Aujourd’hui, elles sont en train de nous protéger réellement dans conformément aux instructions du Président de la République et de son Premier ministre », a laissé entendre le DG de l’ET.A.SI.

« Même lors de l’ouverture de la 8ème édition le Premier ministre n’a pas manqué de le redire. Il a dit, « il faudrait que les maliens mettent la main dans la patte. Ils le font comment en créant des sociétés qui vont venir aider les multinationaux, a-t-il rappelé ».

« Autrefois, ces multinationaux venaient avec leurs grandes sociétés pour piller nos pays pour partir. Mais, aujourd’hui grâce l’Etat et avec la nouvelle politique l’or va briller pour tous les maliens », s’est félicité Adama Sidibé.

AMTouré

Source: Le 22 Septembre

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *