Vous devez respecter le droit d'auteur
Monde

Jacques Chirac est décédé à l’âge de 86 ans

L’ancien président de la République Jacques Chirac est mort jeudi 26 septembre, a annoncé son gendre Frédéric Salat-Baroux. Il était âgé de 86 ans.

e 22e président de la République française, Jacques Chirac, est décédé à l’âge de 86 ans, ce jeudi 26 septembre. “Le président Jacques Chirac s’est éteint ce matin au milieu des siens. Paisiblement”, a déclaré son gendre, Frédéric Salat-Baroux, époux de Claude Chirac. Par le passé, il avait été hospitalisé à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris pour une infection pulmonaire en 2010, décembre 2015 et septembre 2016.

Né le 29 novembre 1932 dans le Ve arrondissement de Paris, il était physiquement affaibli depuis quelques années. Jacques René Chirac, de son nom complet, a été président de la République durant 12 années, après avoir remporté l’élection présidentielle face à Lionel Jospin, le 7 mai 1995, avant d’être réélu le 5 mai 2002 face à Jean-Marie Le Pen.

Figure de la droite française, il a successivement été membre de l’UDR (1971-1976), du RPR qu’il a créé (1976-2002) et de l’UMP (2002-2007). Il a terminé sa carrière dans la vie publique en tant que membre du Conseil Constitutionnel, privilège réservé aux anciens chefs de l’État français, où il ne siège plus depuis le 9 décembre 2010.

La rédaction vous recommande

 

Une longue carrière politique

Acteur majeur de la politique française, Jacques Chirac a lancé sa carrière politique en Corrèze où il est devenu conseiller municipal de Sainte-Féréole en 1965, avant de connaître une ascension rapide. Il a ensuite été député de la 3e circonscription de Corrèze en 1967 avant d’entamer une carrière ministérielle à partir de 1971 (Relations avec le parlement, Agriculture puis Intérieur avant de devenir Premier ministre en 1974, sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing).

À lire aussi

Jacques Chirac et Patrick Poivre d'Arvor, le 15 décembre 2004 à l'Élysée

Mort de Chirac

Jacques Chirac était “assez méfiant vis à vis des journalistes”, se souvient PPDA sur RTL

Jacques Chirac quitte ensuite l’exécutif pour accéder à la mairie de Paris en 1977, avant de revenir en tant que Premier ministre lors de la première cohabitation de la Ve République avec François Mitterrand en 1986 et d’accéder à la fonction suprême en 1995.

De nombreux hommages

De nombreuses personnalités, notamment politiques, lui ont rendu hommage. Nicolas Sarkozy a notamment partagé sa “profonde tristesse” dans un communiqué. “C’est une part de ma vie qui disparaît aujourd’hui”, a-t-il déclaré. Il a été son ministre des Finances et de l’Intérieur.

Valéry Giscard d’Estaing a lui aussi exprimé son “émotion” à  l’annonce de la mort de celui qui lui a succédé à la présidence de la République un peu moins de 10 ans plus tard. Son ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a lui aussi réagi. Sur RTL, il a déclaré être “très peiné”. “J’avais construit avec lui pendant trois ans à Matignon une relation d’affection et de confiance”, s’est-il ému.

Personnalité très proche du président défunt, Alain Juppé a confié “une très grande émotion personnelle”, au micro de RTL. “Nous avions tissé au fil des années une relation unique dans la vie politique qui était faite de fidélité, de confiance, d’estime et d’affection réciproque.”

Dans les colonnes de Paris-Normandie, le Premier ministre Édouard Philippe s’est lui dit “très ému et un peu nostalgique”. Emmanuel Macron devrait pour sa part rendre visite à la famille de Jacques Chirac prochainement. Il s’exprimera à la télévision à 20 heures.

RTL

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *