Vous devez respecter le droit d'auteur
Politique

Issa Kaou N’Djim : «Nous sommes dans la dynamique d’accompagner le CNSP»

Le coordinateur général des Mouvements, associations et sympathisants de l’imam Mahmoud Dicko (CMAS) donne son appréciation sur les conclusions de la concertation nationale sur la Transition. Aussi, il explique les raisons de sa différence de vue avec certains responsables du M5-RFP sur la conduite de la Transition

L’Essor : Quelle est votre appréciation sur les conclusions de la concertation nationale sur la Transition qui vient de s’achever ?

Issa Kaou N’Djim : Pour moi, le combat du peuple a été porté par le M5-RFP, à travers le leadership des organisations au départ comme la CMAS, l’EMK (Espoir Mali Koura) et le FSD (Front pour la sauvegarde de la démocratie). Nous étions les trois entités à demander le départ du président Ibrahim Boubacar Keïta et son régime.

L’implication de la communauté internationale et le fait de se conformer aussi aux valeurs démocratiques universelles ont fait qu’à un moment donné, le Cheick respecté l’imam Dicko avait pris l’option du dialogue. Et les événements ont évolué dans le sens que nous savons tous.

On a pris acte de l’intervention du Comité national pour le salut du peuple (CNSP). Donc les trois organisations qui signent toujours, à travers Dr Choguel Kokalla Maïga de FSD, Cheick Oumar Sissoko de l’EMK et moi-même, ont décidé de faire un meeting de remerciement au peuple malien. Ce rassemblement, organisé le 11 août, avait pour but de remercier le peuple et de se féliciter aussi du travail qui a été accompli par le CNSP notamment le parachèvement de ce combat de la population malienne, porté par le M5-RFP.

Donc, à partir de cet instant précis, se féliciter d’un acte nous mettait dans une logique d’accompagnement et de responsabilité. Les partis politiques n’ont pas d’autre vocation que de conquérir et exercer le pouvoir. Le souci des syndicats qui composent le M5, c’est l’aboutissement de leurs revendications. Alors que nous (la CMAS), sommes une entité homogène.

Nous nous sommes donnés comme objectifs de partager la vision de l’imam Dicko sur des questions religieuses et de bonne gouvernance. Le patriotisme, selon la vision de notre parrain, est de promouvoir les valeurs du vivre ensemble dans le pays. Donc, nous sommes cette organisation politique qui est homogène au sein du groupe. Tout le monde sait que les prises de position et la présence de l’imam sur le terrain ont été très décisives.

L’imam a fait une déclaration sur les médias publics, notamment l’ORTM, en disant que le CNSP a fait un travail de parachèvement, et qu’on doit tenir compte du combat que le M5 a mené au nom du peuple. Il a souhaité également qu’il y ait l’inclusivité positive, c’est-à-dire en impliquant même ceux qui étaient avec l’ancien pouvoir. Si ces derniers sont d’accord pour qu’on tourne la page, qu’on aille de l’avant, pourvu que cela n’entrave pas la justice.

………LIRE LA SUITE SUR LESSOR.SITE 

Source: l ‘essor 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *