Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Insécurité au Mali : L’ombre djihadiste plane sur la campagne agricole 2021 – MALI CANAL
Environnement Politique Sécurité

Insécurité au Mali : L’ombre djihadiste plane sur la campagne agricole 2021

Si la campagne agricole a démarré dans beaucoup de localités du Mali, les agriculteurs de certaines autres  ont du mal à se rendre aux champs. Ils craignent pour leur sécurité à cause de la présence des djihadistes. Ce qui aura des conséquences négatives sur la campagne.

Parmi les localités citées figurent celles de Boni dans la région de Douenza et de Boura dans le cercle de Yorosso dans la région de Sikasso.  Selon des informations rapportées par les confrères de studio Tamani, la campagne agricole 2021 « sera difficile » à cause des jihadistes, regrettent des agriculteurs.

Certains habitants des localités citées, notamment les bras valides, ont abandonné les lieux à cause des menaces djihadistes.

À Boni, dans le cercle de Douentza, disent-ils, c’est la peur chez les habitants à l’approche de la campagne agricole. Selon eux, il serait difficile cette année pour les agriculteurs de cultiver leurs champs du fait de la menace djihadiste. «Tous les bras valides sont partis. Il ne reste que les femmes et les vieux. Il y a aussi la peur qui règne dans la ville », déclare un habitant de Boni.

Même constat à Boura, dans le cercle de Yorosso, au sud du pays. Dans cette zone, des sources locales rapportent que la campagne agricole s’annonce très difficile pour les agriculteurs. La psychose s’est installée dans le village, déclare un habitant. « Même quand tu pars dans ton champ, il suffit d’entendre l’arrivée d’une moto pour paniquer. On ne peut pas travailler dans ces conditions », a-t-il confié. L’habitant se demande aussi comment faire pour avoir à manger, sans cultiver.

Contrairement à Boni et à Boura, les agriculteurs de Bondo dans le cercle de Koro sont optimistes quant à la campagne agricole de cette année. Selon eux, les accords locaux signés entre les villageois et les groupes armés ont permis d’instaurer la confiance. «Avec les rencontres qui se font périodiquement, on pense qu’il n’y aura pas de problème cette année entre les différentes communautés », ont-ils rassuré.

A Sébété dans le cercle de Banamba, les présumés djihadistes auraient donné l’assurance aux populations de vaquer à leurs occupations quotidiennes, rapportent des sources locales. Malgré cette assurance, la population invite les autorités de la transition à rétablir la sécurité dans la zone, rapportent les confrères.

Rassemblées F. A

Source : Plume Libre

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur