Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Inondation à Sibila : Une centaine de maisons tombées, le PDG du DPA Ibrahima Doucouré assiste les sinistrés – MALI CANAL
Société

Inondation à Sibila : Une centaine de maisons tombées, le PDG du DPA Ibrahima Doucouré assiste les sinistrés

Une pluie torrentielle a dévasté le village de Sibila, chef-lieu de Commune rurale dans le cercle de Ségou.  De nombreux habitants sont privés de maison. Le besoin humanitaire est réel.

 

 

Difficile de déterminer l’étendue du dégât causé par cette forte pluie qui s’est abattue sur le village de Sibila. D’après nos informations, la pluie a débuté le 24 août dernier et s’est poursuivie sur plus d’une semaine. Cette inondation a fait de nombreux habitants des sans-abris. Selon une source locale, il y a eu plus d’une centaine de maisons écroulées par l’eau. Même si aucune perte en vies humaines n’est à déplorer, pour l’instant, notre source ajoute que les habitants ont tout perdu et ont besoin de soutien des personnes de bonne volonté et de l’Etat.

Apportant l’aide de l’Etat, précise une source jointe au téléphone, les autorités régionales sont arrivées dans le village sinistré pour voir de visu les énormes dégâts causés par la pluie. En guise de soutien, elles ont offert des aquatables et 900 sacs vides pour être rempli par de sable en vue de former de digue autour des maisons.

Après l’Etat, le PDG de la société Doucouré Partenaire Agro-industries (DPA), Brehima Doucouré, spécialisée dans la production et la commercialisation des intrants agricoles a apporté aussi son soutien à la population.

Toujours selon notre source sur place, l’heureux donateur du jour a offert 2 tonnes de mil et 20 paquets de spaghetti.

Une alerte aux organisations humanitaires pour venir au secours de Sibila.

O.Morba       

Source: L’Observatoire

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur