Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
IBK : « les raisons qui m’ont poussé à choisir Moussa Timbiné pour présider l’assemblée nationale sont évidentes » – MALI CANAL
Politique

IBK : « les raisons qui m’ont poussé à choisir Moussa Timbiné pour présider l’assemblée nationale sont évidentes »

C’est un entretien à bâtons rompus touchant presque tous les domaines que le président de la Rue publique a bien voulu nous accorder. C’était dimanche dernier, dans la soirée, à sa résidence privée de Sébénikoro, juste après la rupture du jeûne, en présence de ma « Grande sœur », qui lui servait du quinquéliba au citron, entre deux questions.

Mr le président, votre parti, le RPM a désigné, à la quasi-unanimité, l’honorable Mamadou Diarrassouba comme candidat pour la conquête du perchoir. Vous, vous avez choisi l’honorable Moussa Timbiné pour ce faire. Peut-on connaître les raisons de votre choix ?

Ces raisons sont évidentes. En réalité, ce choix s’explique par ma volonté de rajeunir le parti, surtout dans ses plus hautes instances. Il est temps pour ce que j’appelle la vieille garde de faire place aux jeunes. Cela est valable pour mon parti, le RPM ; mais aussi, pour les autres formations politiques, dirigées depuis plus d’un quart de siècle par les mêmes. Et sans résultat.

Que répondez-vous à ceux qui disent que vous avez choisi Moussa Timbiné parce qu’il est le candidat de l’honorable Karim Keïta, votre fils ?

N’importe quoi ! Ce choix s’explique par ma seule volonté d’insuffler du sang neuf au parti. Je connais les qualités humaines de l’honorable Diarrassouba, mais mon choix s’est porté sur « Moussa Béssé ».

C’est qui ça ?

Moussa Timbiné, c’est comme ça qu’on l’appelait à l’AEEM : Mr Machette.

Mr le président, à quand le remaniement ministériel annoncé ?

Peut-être cette semaine, peut-être la semaine prochaine, qui sait ? En tout cas, tout est prêt pour ce faire. Je n’attends que la mise en place du nouveau bureau de l’Assemblée nationale.

Et qui sera le futur Premier ministre ?

Je mets ma main au feu que tu le connais. Mais, je n’en t’en dirai pas plus. Les jours ou les heures à venir nous en diront davantage.

Que pensez-vous de l’allocution de Dr Boubou Cissé, à la télévision nationale, samedi soir ?

C’était extraordinaire ! Même en tant que Sorbonnard, je ne pouvais faire mieux. Le ton, la posture, la diction, la syntaxe… tout y est. Il faut reconnaitre qu’en un an, le fiston a beaucoup appris. Je dirais même, qu’il a toutes les qualités requises pour faire un bon président de la République.

Donc, vous voulez dire que Dr Boubou Cissé pourrait vous succéder sur le trône de Koulouba en 2023 ?

Pourquoi pas ? En tout cas, il en a les qualités pour ce faire.

Avez-vous lu dans la presse et sur les réseaux sociaux le cri de cœur de la sœur de Soumaïla Cissé, qui demande à son grand-frère, IBK, l’aîné de la famille de feu Bocar Cissé de « ramener son frère à la maison, sain et sauf »

J’en ai eu les larmes aux yeux à la lecture de cette belle et émouvante lettre. Je profite de votre micro pour dire ceci à ma sœur Djouldé Cissé, à ma belle sœur Assitan Traoré et aux enfants : mon jeune frère Soumaïla Cissé rentrera à la maison, sain et sauf. Nous sommes en train de tout faire pour cela. Et tout sera fait pour cela, inchallah !

Ce matin, très tôt, nous apprenons la libération du maire de Koumaïra, dernier compagnon de Soumaïla Cissé, par les ravisseurs.

Je suis au courant. Et cela confirme bien ce que je viens de dire : tout sera mis en œuvre pour obtenir la libération de mon jeune frère Soumaïla Cissé. Et ce, dans les plus brefs délais.

Est- ce vous qui avez demandé à l’honorable Karim Keïta de se retirer de la course au perchoir ?

Posez-lui la question. Je ne sais pas de quoi vous voulez parler.

Député élu en commune IV du District de Bamako, Moussa Mara vient de donner l’exemple en publiant la liste de ses biens.

C’est bien, s’il l’a fait ; mais est-ce qu’il a tout publié ?

Comment, vous doutez de sa bonne foi ?

Pas du tout ! C’était juste une question comme ça.

Souhaitez-vous le voir présider l’Assemblée nationale pour les cinq prochaines années ?

Rires…

A l’issue du conseil national de défense, tenu le 08 mai dernier, il a été décidé de lever le couvre-feu sur toute l’étendue du territoire national. Est-ce une manière pour vous de calmer la colère des jeunes, qui manifestaient partout, les nuits, en brulant des pneus dans les rues ?

Nous l’avons jugé nécessaire, c’est tout.

Que répondez-vous à ceux qui croient que le gouvernement a reculé sous la pression populaire ?

Qu’ils connaissent très mal le petit-fils de Tiémoko Bélébélé. Quand il décide, rien ne le fera reculer.

La proclamation des résultats des législatives, par la « Dame de Fer » de la Cour constitutionnelle a suscité colère et indignation au sein de l’opinion publique nationale. Qu’en pensez-vous ?

Rien ! Vous avez dit, vous même que, c’est la décision de la « Dame de Fer » ? Alors, que voulez-vous que je dise de plus.

Vous n’avez rien à dire, parce que ces résultats vous arrangent…

Dans tout dérangement, il y a un arrangement.

Pouvez-vous être plus clair ?

On ne peut être plus clair !

Propos recueillis par Le Mollah Omar /

Source : Canarddechaine.com

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur