Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
IBK et les flammes : une véritable histoire d’amour ? – MALI CANAL
Actualité ALERTE Politique

IBK et les flammes : une véritable histoire d’amour ?

Décidemment, il existerait de véritables flammes entre IBK et les incendies ! Une histoire d’amour ? A ce jour en effet, son règne a été régulièrement ponctué de sinistres incendiaires à l’image de celui de «Notre Dame de… », pardon de nombreuses catastrophes liées aux flammes dans son pays et même à l’étranger. La dernière en date est survenue à Dakar au Sénégal ! Avec lui, la série noire continue !Le Véhicule dans lequel se trouvaient les présidents Malien IBK et Sénégalais, Macky Sall a pris feu mercredi 17 Juillet dernier.  Si les images ont surpris et scandalisé les sénégalais, il n’en est rien pour les Maliens, et pour cause : sous le règne d’IBK, plusieurs incendies se sont déclarés au Mali, de 2013 à nos jours. Le dernier en date au Mali est celui du marché de Kayes dans la nuit du samedi 30 juin au dimanche 1er juillet dernier.  Si l’on ne déplore pas de perte en vies humaines, les dégâts matériels sont cependant très importants : destruction des liasses de billets de banque, des engins et de très nombreux biens de consommation se trouvant dans les kiosques et les magasins calcinés.C’est la 3e fois en 6 ans (2013 – 2019) que le marché de Kayes est ainsi ravagé par les flammes. Et les dégâts dépassent, chaque fois, la centaine de millions F CFA. IBK et les incendies ou IBK et les flammes, ça se connaît. La preuve, en 2013, le même marché était ravagé par les flammes. Et ce n’était que le début d’une série de catastrophes incendiaires. En janvier 2014, survint l’incendie du marché de Médine ou «marché Dossolo Traoré» en Commune II du district de Bamako. Plusieurs magasins partirent en fumée. Des centaines de millions F CFA aussi ! Dans la nuit du 5 au 6 mars de la même année, le marché «Woro sugu» ou marché à cola à Bamako en Commune II fut ravagé. 2015 : incendie à l’UMAV, d’un bâtiment de 8 chambres contenant 65 lits superposés. De nombreux blessés ! Octobre 2016 : incendie à l’aéroport international président Modibo Kéita de Senou, précisément à la salle VIP ou salon d’honneur. 2017 : incendie du marché rose dans la nuit du 10 au 11 décembre avec une perte en vies humaines, 906 magasins touchés et une perte de près de 250 millions de FCFA. Avril 2018 : -le grand marché de Gao part en fumée. Dans la nuit du 22 mai, incendie déclaré à l’hôtel des finances à l’ACI 2000. En juillet 2018, en pleine campagne présidentielle, une partie de l’hôtel « le Loft » fut consumée par les flammes.   28 Octobre 2018 : incendie de la station de pompage de Kabala. 1er avril 2019 : incendie au laboratoire de l’hôpital Fousseyni Dao de Kayes. 14 avril 2019, incendie au marché de Douentza. 17 avril, incendie au parc de stockage des câbles de la centrale électrique de Lafiabougou. S’y ajoutent courant le même mois, les incendies du domicile du président de l’Assemblée nationale et d’un poste EDM sis à Sébénicoro. Toutes ces flammes semblent avoir laissé IBK indifférent. Mais pas celles de «Notre Dame de Paris» qu’il évoquera dans son adresse à la Nation malienne.  Que dire alors de l’incendie du véhicule de Macky Sall dans lequel il se trouvait ? N’est-ce pas une véritable histoire d’amour ?

Correspondance particulière pour Malicanal.com

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur