Vous devez respecter le droit d'auteur
Sécurité

Honneurs militaires pour les sergents Mahamadou Bossou et Mama Siby tombés à Tombouctou

Tombés pour le Mali les armes à la main dans une attaque terroriste perpétrée à TOMBOUCTOU dans la nuit du 1er octobre 2020, les Sergents de Police Mahamadou BOSSOU & Mama SIBY tous de la promotion 2015 et précédemment en service au Groupement Mobile de Sécurité Maintien d’Ordre de Tombouctou (GMS-MO) ont eu droit à tous les honneurs militaires dûs à leur rang, avant d’être conduits dans leurs dernières demeures au cimetière d’Hamdallaye.

Le Sergent de Police Mama SIBY, Matricule 9767 est né le 04 février 1992 à Bamako, fils de Mohamed et de Madeleine DEMBÉLÉ.

Le Sergent de Police Mahamadou BOSSOU, Matricule 9853 est né vers 1991 à Lellehoye, dans la Commune de Boura, Cercle d’Ansongo dans la région de Gao, fils de Hambou et d’Agaïchatou ISSOUFI.

Après leurs études secondaires sanctionnées par le BAC, session de juin 2011, ils se sont présentés au concours direct de recrutement d’Eléves Sous-Officiers de Police en 2014.

En 2016, admis aux différentes épreuves, ils ont été nommés Élèves Sous-Officiers de Police suivant Arrêté N°2016-1063/MSPC-SG du 29 avril 2016.

En 2017, déclarés admis à l’examen de fin de cycle des Sous-Officiers de l’Ecole Nationale de Police, promotion Major de Police à la retraite Kandia KOUYATE, ils ont été nommés Sergents-Stagiaires de Police, par Arrêté N°2017-3784/MSPC-SG du 08 novembre 2017.

En 2018, ayant satisfait aux exigences du stage probatoire, ils ont été titularisés dans leur emploi et nommés Sergents de Police 1er échelon en août 2013 par Arrêté N°2018-2869/MSPC-SG du 07 août 2018.

En 2019, ils ont reçu chacun une distinction honorifique de la ” médaille commémorative de campagne ” suivant Arrêté N°2019-2229/MDAC-SG du 09 août 2019, dans le cadre de l’opération MALIKO.

Au cours de leur courte carrière, ils ont respectivement servi au Groupement Mobile de Sécurité Maintien d’Ordre de Bamako et de Tombouctou, leur dernier poste.

Ils ont tous les deux été appréciés ainsi qu’il suit par leurs chefs hiérarchiques : fonctionnaires de Police émérites, dotés d’une conscience professionnelle aigüe et d’un sens élevé du devoir, disciplinés, courageux, courtois et surtout gros travailleurs. Ils laissent derrière eux des familles inconsolables.

La Police malienne perd en eux des dignes et valeureux fils.

Dormez en paix très chers compagnons, que la terre vous soit légère

Source : Pape Cinq Étoiles KONÉ

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *