Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Hommage à ATT : une vision et des actes concrets pour développer le sport malien – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Hommage à ATT : une vision et des actes concrets pour développer le sport malien

L’ancien président de la République du Mali, Amadou Toumani Touré dit ATT (Paix à son âme) a été arraché à l’affection de la nation le mardi 10 novembre 2020 à Istanbul, en Turquie. Et ses obsèques (nationales) ont eu lieu hier mardi (17 novembre 2020) avant qu’une foule immense ne l’accompagne à sa dernière demeure au cimetière d’Hamdallaye où reposent aussi les regrettés Modibo Kéita et Général Moussa Traoré. Une brusque disparition douloureusement ressentie dans la Grande famille du sport et de l’Olympisme au Mali car, quand il était au pouvoir, ATT n’a pas ménagé ses efforts et son temps pour accompagner le sport malien dans tous les domaines. Sa présence, avec son épouse Touré Lobo Traoré, aux côtés de la délégation du Mali aux Jeux Olympiques de «Beijing 2008» l’atteste éloquemment.

Pratiquant passionné de sport, le président Amadou Toumani Touré a vite compris que le sport pouvait être l’une des meilleures vitrines du rayonnement du Mali dans le concert des nations si le Comité National Olympique et Sportif (CNOSM) et les Fédérations sportives nationales étaient soutenus à hauteur de souhait.

C’est ainsi que, pendant ses deux mandats, son soutien (institutionnel et financier) n’a pas manqué au sport malien. Au niveau du football par exemple, le président ATT a toujours tranché les questions des budgets de déplacement ou de participation aux phases finales, des primes… dans le sens de l’intérêt du Mali. Et il puisait fréquemment dans son fonds de souveraineté pour pallier l’insuffisance des moyens de l’Etat. Et cela d’autant plus que, pour lui, rien n’était de trop pour motiver les sportifs maliens, les pousser à se surpasser sous les couleurs nationales. Et même des disciplines traditionnelles comme la lutte ont été boostées par la volonté politique de ce meneur d’hommes.

«Le président Amadou Toumani Touré a cru en ce sport (basket). En récompense de la coupe d’Afrique dames (Afrobasket féminin 2007 à Dakar, au Sénégal, remportée au Sénégal par Ba Hamchétou Maïga et sa bande de guerrières), il a offert à notre discipline le Palais des Sports (Salamatou Maïga) dédié au basketball. Il a réalisé une centaine de terrains de basket dans les quartiers et dans les villes pour insuffler l’espoir et l’éducation par le basket», a témoigné le président de la Fédération malienne de basketball (FMBB), Harouna Boubacar Maïga, à l’annonce du décès du Général.

En vrai visionnaire, ATT s’est révélé être un leader qui savait encourager pour la performance et motiver après la réussite. Ainsi, ce n’est pas un fait du hasard que ce soit sous le régime d’Amadou Toumani que le Mali a remporté ses premiers titres continentaux dans les sports collectifs, notamment le basket avec le Djoliba Dames en 2005 et les Aigles Dames en 2007 ; et le football avec le sacre du Stade malien de Bamako en coupe CAF en 2009

En remportant la coupe d’Afrique des clubs champions de basket jouée à Bamako en 2005, le Djoliba AC a donc permis au Mali de remporter sa première coupe africaine depuis 1960. Pour saluer cette performance historique, le regretté Amadou Toumani Touré a offert 50 millions de francs CFA à Kadiatou Dramé et à ses coéquipières ainsi qu’au staff technique du Djoliba AC.

Aux championnes d’Afrique de Dakar, le président ATT a offert des villas inaugurant du coup une tradition en la matière pour manifester la reconnaissance de la nation à ceux qui hissent haut les couleurs nationales. Les clefs et les titres fonciers des villas promises ont été remis aux joueuses le 27 décembre 2009. Daba Modibo Kéita, double champion du monde de taekwondo a aussi reçu la clef de sa villa au cours de la même cérémonie.

Des terrains éclairés partout pour booster le développement du sport

Le défunt président Amadou Toumani Touré est l’un des grands artisans des performances réalisées ces dernières années par le basket malien, notamment féminin, à travers la réalisation des terrains de proximité dans les communes de Bamako et dans des villes de l’intérieur. Des infrastructures éclairées qui ont positivement impacté le temps d’entraînement (les joueurs ont désormais le temps d’aller à l’école de venir s’entraîner tard dans la soirée) et suscité plus d’engouement au niveau des pratiquants.

En plus de ces terrains de proximité, le Pavillon des Sports du stade omnisports Modibo Kéita a été entièrement rénové et le Stade du 26 Mars a été doté d’une salle moderne de basket qui porte le nom du regretté président de la FMBB, Abdallah Mahamane Haïdara (paix à son âme).

Pour accompagner les fédérations et leurs athlètes dans leur volonté de se hisser toujours plus haut, l’Etat n’a pas réellement lésiné sur les moyens durant la décennie durant laquelle ATT a régné. Ainsi, des efforts louables ont été consacrés à la réalisation d’infrastructures de proximité et de compétition de haut niveau comme les stades secondaires de Bougouni, Koutiala et San. Sans compter la rénovation des infrastructures légendaires comme le Stade Mamadou Konaté, le Stade Ouezin Coulibaly et la Piscine olympique. Le Tennis club du Stade Modibo Kéita a été également doté de vestiaires ultramodernes.

Sur un tout autre plan, durant les deux mandats d’ATT, la volonté politique de booster le sport malien s’est aussi traduite par l’attribution au Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM) du statut «d’utilité publique» par le conseil des ministres du 1er Avril 2009.

«C’est le président Alpha Oumar Konaré qui a créé l’Institut national de la Jeunesse et des Sports (INJS) sous sa forme actuelle en 2002. Mais, c’est le président ATT qui lui a réellement permis de prendre son envol en lui apportant le soutien institutionnel dont il avait besoin», a témoigné Cheick Konaté dit «Takala», le Directeur de l’Institut, lors de l’émission «Sport et Musique» (animée par Idrissa Diakité) du dimanche 15 novembre 2020 consacrée aux témoignages sur l’engagement d’ATT pour le sport et les sportifs.

L’énumération n’est pas exhaustive parce qu’un article ne suffit pas pour faire le bilan du regretté président Amadou Toumani Touré dans le domaine de la Jeunesse et des Sports. Et cela d’autant plus qu’il s’est entièrement investi dans la réalisation de son ambition de faire du Mali une grande nation sportive. Et c’est pourquoi les sportifs, ses inconditionnels amis de toujours et pour toujours, sont aujourd’hui inconsolables. Ils ne cessent de lui rendre un hommage sincère et mérité depuis l’annonce de sa brusque disparition le 10 novembre 2020.

C’est aussi un vibrant hommage que le Mouvement olympique et sportif a rendu «au Président sportif pour son engagement et sa volonté politique au service du sport malien et pour les bons résultats obtenus pendant les 10 ans de sa présidence et de collaboration étroite avec le CNOSM». A noter que l’affection et la confiance qui liaient Habib Sissoko et Amadou Toumani Touré sont antérieures à leurs responsabilités sportives et politiques

A Mme Touré Lobo Traoré et à ses enfants, le président Habib Sissoko adresse ses sincères condoléances ainsi que celles du Comité Exécutif du CNOSM et de l’ensemble Mouvement Olympique et Sportif du Mali !

DORS EN PAIX PRESIDENT ATT

Moussa Bolly

Source : LE MATIN

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *