Vous devez respecter le droit d'auteur
Politique

Hamady Sangaré, candidat en Commune IV : “la population a demandé que je vienne aux affaires…”

Connu surtout dans le milieu associatif en sa qualité de président de l’Association jeunesse et alternance (AJA), Hamady Sangaré est le porte-étendard de l’UDD en commune IV du district de Bamako, en alliance avec le Pasda.  Dans un entretien qu’il a accordé à Le Prétoire,  ‘’Zé’’, ainsi l’appellent les intimes, parle des raisons de sa candidature, les chances de sa liste et lance un appel à la population. Lisez plutôt !

 Le Prétoire : Qu’est-ce qui motive votre candidature dans le cadre de ces législatives ?

Hamady Sangaré : J’ai participé à beaucoup d’activités d’épanouissement de ma commune depuis belle lurette. C’est donc la population qui a demandé que je vienne aux affaires au regard de tout ce que j’ai fait pour cette commune, sans prétention et sans vanité. Ce ne sont pas des activités que j’ai menées dans un but électoraliste. La population s’est certainement dit que ce monsieur peut nous amener tout qu’il faut pour améliorer les conditions de vie dans la commune, lutter contre la précarité, notamment en termes de scolarisation des enfants et d’autonomisation  des femmes. Voilà des secteurs sur lesquels je voudrais m’appesantir.

Quelle chance pour une liste UDD-Pasda face à des partis traditionnels en commune IV, tels que Yèlèma, le RPM… ?

Ces élections se jouent sur la société civile. Les partis, avec tout le respect que leur doit, sont des structures qui sont là pour les campagnes électorales.  Après, ils ferment boutique. Je suis une association qui est restée constamment avec les populations, comme bon nombre d’associations. Même s’il est par ailleurs vrai que je suis de l’UDD. Mais, une chose est sûre, c’est que ce n’est pas les titres ronflants qui comptent. C’est nous qui avons bâti ces partis-là. Ils ne tirent pas leurs militants de la planète Mars. Ce sont les populations de la commune IV qui, aujourd’hui, ont compris que c’est un vote de proximité. Il s’agit donc de choisir qui peut faire l’affaire.  Ce n’est pas une question de coloration politique.

Si vous devriez vous adresser aux populations de la commune IV aujourd’hui, que leur diriez-vous ?

Je leur dirais de sortir massivement pour aller voter. Mais d’aller d’abord récupérer leurs cartes d’électeur pour se préparer pour le 29 mars, pour que ça soit le‘’takokelen’’ (Ndlr, victoire dès le premier tour). La population elle-même dit qu’il est pratiquement impossible de battre Hamady Sangaré en commune IV.

Propos recueillis par Bakary SOGODOGO

Législatives en commune IV :

Ces réalisations qui parlent pour Zé

L’un des candidats les plus populaires en commune IV de Bamako, Hamady Sangaré, ‘’Zé la solution’’, est, depuis longtemps, engagé pour le développement socio-économique de sa commune. Ici, quelques réalisations qui en disent long sur cet engagement jamais démenti.

Don des tonnes de riz et de sucre lors du mois béni de ramadan; formation de 200 femmes en teinture, 200 femmes en couture; accompagnement financier de 500 jeunes dans le processus d’acquisition du permis de conduire; opération viande pour les démunis de la commune lors de chaque ramadan; offre d’une quarantaine de motos aux jeunes de la commune; don des tapis à des mosquées de la commune; aménagement des routes à Djicoroni-para, Sébénikoro, Kalabambougou; dons de plusieurs forages, des lampadaires; organisation de plusieurs éditions de coupe de football. S’y ajoutent des dons de véhicules à plusieurs jeunes de la commune; le parrainage de 32 mariages collectifs dans la commune, entre autres. « Toutes les fois que les populations lui ont demandé quoi que ce soit, il s’est mis à leur disposition. C’est un plaisir pour lui de se rendre utile aux autres…», reconnait Sékou Keïta, un habitant de la commune.

BS

Source : le Prétoire

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *