Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Hadj 2019 : camping à Mina

Constitués essentiellement de femmes, les premiers convois de bus ont quitté l’hôtel White Rose, ce jeudi 08 août 2019, aux environs de 23h15 locales, pour Mina où débute la phase proprement dite du grand pèlerinage.

« Toutes les dispositions sont prises pour le séjour de Mina, en ce qui concerne les aspects spirituels et rituels, mais aussi logistiques, sans oublier la restauration », a rassuré le Délégué général pour le Hadj 2019, M. Ibrahima DIABY.

« Nous exhortons simplement les pèlerins des deux filières, gouvernementale et privée, à respecter scrupuleusement les consignes et les conseils à eux prodigués par les délégués religieux pour la réussite du séjour de Mina », a invité le Délégué général, avant de recommander beaucoup de prudence en raison de la forte chaleur qui sévit cette année dans la région.

Il n’a pas passé sous silence son plus les consignes sécuritaires des autorités saoudiennes, en invitant les pèlerins maliens à rester dans les sites choisis pour notre pays et à respecter les horaires qui sont fixés pour sortir des tentes.

Cette année, la principale innovation porte sur le fait que les Maliens sont tous logés à la même enseigne avec « un repas commun pour les heures de restauration », a révélé M. DIABY.

La seconde nouveauté de l’année 2019 est que les pèlerins de deux filières sont réunis ensemble sous la même tente, à Mina.

Par conséquent, la visite du Délégué général et du Superviseur général, M. Habib KANE, auprès des agences privées vise à marquer la solidarité nationale qui doit exister entre Maliens pendant toute la phase du pèlerinage, à la Mecque comme ailleurs.

Mais, peu avant leur départ de l’hôtel, les pèlerins de la filière gouvernementale ont reçu la visite de l’honorable Mahamadou DIARRASSOUBA, premier Questeur de l’Assemblée nationale, accompagné de l’honorable Boulkassoum TOURE, pour s’enquérir de leurs conditions de séjour à la Mecque pour aider à les améliorer, avant de les inviter à prier pour le Mali que « nous devons tous mettre au-dessus de tout ».

Cette visite de courtoisie a été saluée à sa juste valeur par le Délégué général et le Président des délégués religieux, en la personne de M. Moufa HAIDARA.

Ce dernier en a profité pour magnifier l’initiative des plus hautes autorités du pays d’avoir associé des guides religieux à l’organisation et à l’encadrement du pèlerinage, en saluant l’esprit d’ouverture et la marque de respect qui caractérisent le ministre des Affaires religieuses et du Culte, M. Thierno Amadou Omar Hass DIALLO,  envers les groupements et associations musulmans.

Ceux-ci sont trous impliqués dans la campagne de sensibilisation et de formation du hadj au Mali, jusqu’à la phase pratique du pèlerinage proprement dit, a reconnu M. HAIDARA.

Source : CCOM/MARC

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *