Vous devez respecter le droit d'auteur
Sécurité

Guiré : le Comité national pour le salut du peuple au chevet du détachement FAMa

Une délégation du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP) dirigée par le Lieutenant-Colonel Moustaph Sangaré a rendu visite, le mardi 08 septembre 2020, au détachement Famas. Ce détachement a subi une perte au cours d’une embuscade, le jeudi 03 septembre 2020 à Guiré (Nara).

L’objectif de cette visite était de témoigner du soutien des plus hautes autorités du pays aux hommes affectés sur le terrain par cette tragédie. Au cours des échanges, la troupe a rassuré quelle est de plus déterminée et engagée à faire face aux forces du mal, Par la suite elle a demandé la forte collaboration de la population pour la protection des personnes et de leurs biens.

Le Lieutenant-Colonel Moustaph Sangaré a indiqué que ces éléments ont honoré leur engagement. Il a affirmé la satisfaction avec les mots d’encouragements de la Nation malienne pour la montée en puissance des FAMa dans les opérations.

Le Lieutenant-Colonel Sangaré a également rendu hommage aux héros disparus et souhaité prompt rétablissement aux blessés. Il a réaffirmé à la troupe l’accompagnement des autorités dans l’accomplissement des missions assignées.

Le commandant Force Barkhane à l’EMGA et au MDAC

Le commandant Force Barkhane, le général de division Marc conruyt a été successivement reçu le mardi 8 septembre 2020, par le Chef d’Etat-major Général des Armées, le général de brigade Oumar Diarra et le Secrétaire général du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, le général de brigade Souleymane Doucouré.

La rencontre s’est déroulée dans la salle de conférence de l’état-major général des armées et du Ministère de la défense et des anciens combattants.

Ces rencontres s’inscrivent dans le cadre de la prise de contact avec le nouveau CEMGA et le nouveau SEGAL du MDAC. Rien n’a filtré de ces entrevues.

Bankass : une saison des pluies prometteuse

Dans le cercle de Bankass, les conditions hydrométéorologiques sont meilleures à celle de l’année dernière, dans toutes les communes. Pour ce mois de septembre, les cultures sont favorables en ce début de saison. Selon nos sources, un retard a été pris dans la délivrance des autorisations d’achat pour les engrais subventionnés dont le quota est très insuffisant. Malgré l’insécurité, le déplacement des producteurs vers les grandes villes, les superficies emblavées sont de 5.750 ha pour le riz, 300 ha pour le maïs, 2.950 ha pour le sorgho, 146.250 ha pour le mil, 2.000 ha pour le fonio, 6.000 ha pour l’arachide et 3.200 ha pour le voandzou. La superficie totale emblavée est de 180.355 ha, toute spéculation comprise pour les cultures sèches et légumineuses.Selon le chef secteur d’agriculture AllayeGuindo,la situation pluviométrique est « assez favorable dans toutes les communes, une situation phytosanitaire relativement calme », a-t-il poursuivi, avant d’ajouter qu’« il faudra signaler le retrait des différents projets et programme à cause de l’insécurité, (qui) a laissé un vide, en termes d’appui en intra et au renforcement des capacités des producteurs pour la mise en place de cette campagne ».

Kidal : les  éléments du bataillon des FAMa reconstituées reçoivent la visite du chef d’état-major de la MINUSMA

Dans la journée du lundi 7 septembre 2020, le chef d’état-major de la MINUSMA, le Général Français Pierre GIVRE s’est rendu au camp Général Abdoulaye Soumaré de Kidal pour une visite de courtoisie. Le but de sa visite était de connaitre les conditions de vie et de travail des éléments du bataillon des Forces Armées reconstituées et leur assurer du soutien indéfectible de la mission onusienne dans l’accomplissement de leur mission de défense et de l’intégrité territoriale du pays.

Le Général Français Pierre GIVRE affirme qu’il est présent pour discuter et poursuivre la coopération bilatérale et l’amélioration des relations entre les FAMa et  toutes les communautés de la ville de Kidal afin de toujours renforcer l’accord de paix.

Selon lui, la MINUSMA, pour atteindre son objectif doit apporter des idées et des arguments solides afin de pouvoir soutenir convenablement cette belle rencontre de cohésion et de fraternité.

Le chef du bataillon reconstitué, le commandant Keita salue d’abord la MINUSMA pour son soutien depuis le retour des FAMa a Kidal. Très satisfait de cette visite, le commandant Keita rappelle aux partenaires de la MINUSMA, que certains problèmes préoccupent le bataillon, qui est, principalement, le transport par la voie aérienne des hommes en fin de mission à Gao et Bamako.

Rassemblées par la Rédaction

Source : le Pays

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *