Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Grogne sociale: La Section syndicale du commerce en grève de 72 heures à compter du 28 juillet prochain – MALI CANAL
Société

Grogne sociale: La Section syndicale du commerce en grève de 72 heures à compter du 28 juillet prochain

A travers un préavis déposé sur la table du ministre du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social, la Section syndicale du Commerce, composée, entre autres, de : DGCC, API Mali, APEX, AMAM, Veritas affiliée à l’Union Nationale l’UNTM, à travers le SYNTADE, projette une grève de 72 heures, du mercredi 28 au vendredi 30 juillet 2021.

Dans ce préavis de grève, dont le journal 22 Septembre a reçu une copie, la Section syndicale du commerce, avec à tête Nouhoum Sidibé, réclame haut et fort, la relecture des textes en souffrance au niveau de la Direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence (DGCC), ainsi que l’élaboration d’un plan de carrière pour les agents de la DGCC.

Par ailleurs, elle demande le transfert sans délai de la gestion du Programme de Vérification des Importations (PVI) aux services du commerce, conformément aux dispositions de l’Ordonnance n°2017-013-2017 /P-RM portant création de la DGCC, d’allouer 30% de la valeur de la contribution du PVI à la DGCC pour le renforcement des capacités et la motivation du personnel.

En plus, le personnel exige de doter les services régionaux et subrégionaux en équipements, de rendre opérationnel le Centre de Formation et de perfectionnement et de supprimer l’Assurance comme condition requise pour lever d’intention d’importation conformément aux dispositions de l’Arrêté 09-0788/MEIC- MF-SG fixant modalité d’application du Décret n° 00-505/P-RM.

Le document appelle aussi à élaborer et adopter l’Accord d’établissement, le plan de formation et le manuel de procédures administratives, financières et comptables de l’Agence pour la promotion des exportations du Mali (APEX-Mali), à restituer ses prérogatives à l’APEX-Mali, notamment l’organisation et l’encadrement de la participation du Mali à l’Exposition Universelle 2020 de Dubaï, prévue du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022. A cet effet, Nouhoum Sidibé et ses collègues demandent de créer un fonds pour la promotion et le développement des exportations du Mali et de doter l’APEX-Mali de véhicules de liaison pour les besoins du service.

Ensuite, la Section syndicale du commerce exige d’harmoniser les salaires des travailleurs du Bureau Veritas Mali, afin d’appliquer les 20% sur les salaires, selon le protocole d’accord Patronat-UNTM, signé en 2018, d’adopter également un Plan social avant la fin du contrat du Bureau Veritas-Mali.

Pour la transparence, il réclame de faire l’audit des salaires et accessoires du personnel de l’API-Mali, par un cabinet commis par le ministère de l’Industrie et du Commerce, dont les résultats seront transmis aux représentants des travailleurs de l’établissement. Dans la même veine, il demande d’adopter le manuel de procédures du cadre organique et l’organigramme de l’AMAM et d’observer le principe de neutralité de l’administration entre les syndicats.

En cas du non satisfaction de ces condoléances soumises au gouvernement, le syndicat envisage d’observer une grève de 72 heures, allant du mercredi 28 au vendredi 30 juillet 2021.

AMTouré

Source: Journal le 22 Septembre- Mali

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur