Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Grève illimitée des administrateurs civils : La plateforme des syndicats sur pied de guerre ! – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Politique

Grève illimitée des administrateurs civils : La plateforme des syndicats sur pied de guerre !

Suite à la conférence de presse animée par le gouvernement le mercredi dernier sur la grève des administrateurs, la plateforme des syndicats a convié à son tour la presse pour apporter des précisions sur l’état des négociations. C’était ce samedi 14 novembre à la bourse de travail.
ISSP
Canal Plus

En grève illimitée depuis le 09 novembre passé, la plateforme d’action commune (SYNAC, SYLMAT, SYNTRACT et CS-ADR) réagit sur la conférence de presse du gouvernement et apporte des contres vérités sur la gestion de la grève. Les administrateurs ont profité de cette occasion pour expliquer les raisons du maintien du mot d’ordre de grève illimitée qui a débuté le 09 novembre 2020.
Selon Olivier Traoré, président de la plateforme d’action commune, la plateforme a observé une grève de 360 heures du 19 octobre au 06 novembre avant d’entamer la grève illimitée. Car, dans le cadre de la gestion dudit préavis, sur les 11 points de revendication il n’y a eu aucun accord et un procès de non conciliation a été signé le 24 octobre.
Pour la plateforme d’action commune, le gouvernement n’a pas la volonté de satisfaire les doléances. Pour preuve, le 06 novembre dernier le gouvernement a convié une réunion de conciliation dans l’objectif, non pas de satisfaire aux doléances des syndicats, mais pour lever le mot d’ordre de grève illimitée. Aussi, face à la revendication spécifique des primes et indemnités, le président de la plateforme affirme que le gouvernement n’a fait aucune proposition financière. Ce qui dénote d’une mauvaise foi de sa part, estime le président. M. Traoré indique que les administrateurs civils et les membres préfectoral sont les seuls agents au Mali qui ne bénéficient d’aucune prime et ou indemnité liée à leurs corps.
Aux dires du président, Olivier Traoré, dire que le gouvernement a fait des efforts par rapport à la gestion de cette grève est une fabulation grotesque. Pour lui, il est regrettable que le gouvernement continue avec les mêmes pratiques tant décriées et combattues par tous leurs partenaires sociaux comme réponses à des revendications légitimes.
Avant de terminer, il rassure que les tentatives de discrédits, de sabotage, de mauvaise interprétation de certains soutiens du gouvernement, tapis sous le manteau d’activistes ne sauraient prospérées.
Oumar SANOGO
Source: Le Démocrate

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *