Actualité Politique

Gouvernement- UNTM : Un dénouement heureux

La plus grande Centrale syndicale du Mali, l’Union Nationale des Travailleurs du Mali ( UNTM), après avoir engagé une série de grèves avec le gouvernement vient d’obtenir gain de cause.

Le Gouvernement du Mali, lors de sa traditionnelle réunion de Conseil des ministres du mercredi 29 juin a décidé de prendre un projet de loi portant harmonisation des grilles des fonctionnaires miliaires, des statuts autonomes et particuliers.

Ainsi, l’Union Nationale de Travailleurs du Mali dont la principale revendication était d’harmoniser les salaires des différents travailleurs du Mali vient de mettre fin à une injustice. Cette injustice tant dénoncée par l’UNTM vient d’être corrigée par les autorités de la transition.

En plus de l’harmonisation, les compressés auront de l’argent avant la fête de Tabaski, en tout cas, c’est la promesse faite par le Gouvernement.

Après la fête, ils pourront rentrer en possession du reste de leurs dus. Le secrétaire général de l’UNTM, Yacouba Katilé remercie par ailleurs les militants et militantes qui se sont mobilisés lors différentes grèves passées.

Il ajoute que l’Union Nationale des Travailleurs du Mali va toujours lutter pour la bonne marche des travailleurs maliens.

En plus des doléances exprimées par la Centrale, le Gouvernement a déjà élaboré un projet de loi portant rectification de procédure de désignation des membres du Conseil Economique, Social et Culturel. Cette décision serait à la signature.

Quant à la Synergie syndicats des enseignants, elle proteste déjà contre l’harmonisation des salaires. Elle a menacé de retenir les notes des apprenants jusqu’à nouvel ordre.  En tout cas c’est un autre bras de fer qui est désormais ouvert entre les autorités de la transition et les syndicats des enseignants.

Pendant ce temps, l’UNTM savoure sa belle victoire.

Seydou Diamoutené l22 septembre

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur