Vous devez respecter le droit d'auteur
Politique

Gouvernement des affaires courantes : le RPM déçu d’IBK

‘‘Tisserand politique’’ n’est pas content des choix du manitou de Koulouba. En cause, le cabinet ministériel réduit, où ne figure aucune trace du Rassemblement Pour le Mali (RPM) qui se sent trahi par celui qu’il porte aux affaires, depuis 2013.

Au bout du compte le noyau du gouvernement Boubou Cissé II a pris forme. Une équipe de six (06) ministres a été nommée. Ses attributions furent définies par la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui estimait que le Mali devrait avoir un service minimum au lendemain des longues vacances gouvernementales. Six (06) noms ont été désignés à cet effet pour combler ce vide.

Sauf qu’aucun membre du Rassemblement Pour le Mali (RPM) ne figure à la tête des départements régaliens. Comment est-ce possible alors que le Président Ibrahim Boubacar Kéita a bien dit au Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) de discuter avec la majorité ?

Autrement dit avoir pour interlocuteur le président de son parti Dr Bocary Tréta qui pilote les alliés de la mouvance présidentielle. La nomination des ministres tombe alors que le RPM invite ses députés « mal élus » à déposer le macaron. Une décision qu’ils ne sont pas prêts de suivre, vu les réactions des parlementaires que nous avons approchés.

Selon ces frustrés du parti présidentiel, ils estiment que « l’absence du tisserand reflète un désaveu du Chef de l’État voire un mépris pour la première force politique ». Plus loin, les cadres du Rassemblement Pour le Mali (RPM) voient renforcer l’allié de toujours , à savoir l’ADEMA-PASJ. Sur les six (06) ministres, on a deux (02) issus de la ruche: Boubacar Alpha Bah dit Bill et Me Kassoum Tapo.

Source : Nouvel Horizon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *