Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Gestion de la Transition : Dr Choguel Kokalla Maïga rassure… – MALI CANAL
Politique

Gestion de la Transition : Dr Choguel Kokalla Maïga rassure…

Le prochain premier ministre (si les tendances actuelles se confirment), Dr Choguel Kokalla Maïga, a promis, dans son discours lors du grand rassemblement du M5-RFP le vendredi dernier, une gestion inclusive de la transition sous le leadership du colonel Assimi Goïta. Il rassure également la communauté internationale du respect des engagements internationaux « qui ne sont pas contre les intérêts fondamentaux du peuple malien ».

Le M5-RFP et l’ex CNSP ont enfin décidé de souffler dans la même trompète pour la réussite de la transition en cours. Le mouvement hétéroclite a d’ailleurs profité de son anniversaire pour appeler les Maliens de tous les bords à s’engager pour une transition réussie. Celle-ci demande l’accompagnement et l’implication de tous les Maliens mais aussi des partenaires clés du Mali. C’est pourquoi le M5-RFP a demandé à chacun de jouer sa partition.

Dr Choguel Kokalla Maïga rassure l’inclusivité dans la gestion de la transition

« Aucun Malien ne sera laissé au bord de la route ». C’est la promesse que le prochain premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a fait devant ses milliers de militants. Pour lui, la transition, avec le colonel Assimi Goïta, président, et lui comme premier ministre, sera la plus inclusive que possible. Les militaires du CNSP et le M5 qui sont devenus des partenaires clés pour la réussite de la transition travailleront, selon Dr Choguel Kokalla Maïga, rassembleront les Maliens. « Aujourd’hui, nous pouvons dire que les forces armées et de sécurité et le M5-RFP qui ont conclu un partenariat stratégique se sont engagés à faire une transition d’inclusion », a déclaré le président du comité stratégique du M5-RFP devant ses milliers de militants qui sont impatients de le voir premier ministre de la Transition. Le Docteur en télécommunication rassure « aucun Malien ne sera laissé au bord de la route ». A l’en croire, l’inclusion est le maitre mot de la transition. Une Transition d’inclusion, c’est aussi la ferme volonté du colonel Assimi Goïta. « Le président de la transition a insisté que je vous le transmette : il veut une transition d’inclusion. Le président de la transition m’a chargé de vous dire qu’il compte sur vous, qu’il compte sur le peuple malien, qu’il compte sur le soutien du M5, qu’il compte sur le soutien de l’ensemble des Maliens : ceux qui sont ici, ceux qui ne sont pas ici, des villes et des campagnes, de la diaspora », a déclaré Dr Choguel Kokalla Maïga.

A écouter son discours, le futur premier ministre du Mali du Mali est optimiste quant à la réussite de la transition. « Nous ferons tout notre possible ensemble pour que la transition réussisse. Nous ferons de la politique au sens noble du terme. Nous devons faire preuve d’humilité, mais d’une détermination sans faille, d’un esprit de suite mais aussi d’une grande capacité de discernement pour ne pas confondre les priorités, et ne pas prendre en compte les rapports de force dans les décisions que nous sommes amenés à prendre », a-t-il laissé entendre.

Le président du FSD semble être conscient des difficultés qu’il aura à affronter mais dit être prêt à se battre pour une transition réussie. « Nous aurons à rencontrer des puissants vents contraires, nous rencontrerons des tempêtes de sables qui vont tenter de nous boucher l’horizon, nous rencontrerons des cercles de feu dans lesquelles nous allons rentrer avec vos soutiens pour traverser et conduire le peuple malien vers des horizons les plus heureux », a affirmé le président du MPR. Le médicament que prescrit l’ingénieur télécoms, c’est l’union des Maliens autour de l’essentiel. « Les Maliens se tiendront la main dans la main. Nous ne laisserons personne tomber. Tous ceux qui seront blessés, qui seront brulés, qui seront torturés par les difficultés, nous devons les tenir et tirer tous pour arriver au bon arrivage. Tous les Maliens, sans distinction de partis politiques, de régions, de couleurs, d’ethnies et de sensibilités sociales. Voilà la philosophie du nouvel attelage des forces patriotiques, des forces du changement », a prêché Dr Choguel Kokalla Maïga.

Les assurances à l’endroit de la communauté internationale

Le Mali, depuis le coup de force contre BA N’daw, est victime de sanctions de la communauté internationale. La CEDEAO, l’UA, la francophonie…toutes ces organisations ont suspendu le Mali. Quant à la France, un partenaire clé du Mali dans la lutte contre le terrorisme, elle a suspendu ses patrouilles communes avec les forces armées maliennes.

Le président du comité stratégique du M5-RFP a profité de ce rassemblement de son mouvement pour lancer un appel pressant à cette communauté internationale. « Le Mali est un grand peuple. Le Mali n’est pas un peuple d’ingrats. Le Mali a été toujours au secours lorsque sa contribution a été nécessaire », a-t-il déclaré avant d’ajouter : « Nous devons dire a à nos amis. Notre peuple a besoin qu’on le tienne la main pour qu’il se sente debout, recouvre sa fierté, et pour qu’il retrouve sa dignité, son indépendance, sa souveraineté et son unité ».

Même s’il est déjà victime des sanctions, le Mali, selon son prochain premier ministre, respectera les engagements internationaux qui ne sont pas contraires aux intérêts fondamentaux de son peuple. Aussi, Dr Choguel Kokalla Maïga a promis que les engagements qui existent doivent être mis en œuvre dans l’intérêt inclusif du peuple malien. « Ce que le président de la transition m’a chargé de dire, c’est de rassurer tous nos partenaires : le peuple malien veut recouvrer son indépendance, sa dignité, il veut travailler dans l’honneur », a-t-il rassuré le président du M5-RFP. A l’en croire, le Mali restera attentif aux préoccupations de ses principaux partenaires, mais a besoin d’un nouveau souffle, d’un nouvel horizon pour l’intérêt exclusif de son peuple.

Boureima Guindo

Source: Journal le Pays- Mali

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur